Le lunetier Luxottica s’associe au fabricant de verres de contact Essilor

Le lunetier Luxottica s’associe au fabricant de verres de contact Essilor
Shutterstock

Le lunetier italien Luxottica, notamment connu pour ses marques Ray-Ban et Oakley, s’associe au fabricant de verres de contact français Essilor.  Ensemble, les deux entreprises affichent une valeur marchande de près de cinquante milliards d’euros.

Un chiffre d’affaires de 15 milliards d’euros

Les deux entreprises affichent un chiffre d’affaires combiné de plus de 15 milliards d’euros en emploient près de 14.000 personnes.  Via sa société d’investissement Delfin, Leonardo Del Vecchio, le fondateur et le dirigeant de Luxottica, devient l’actionnaire principal de l’entreprise de fusion : il détient 31% des actions et prendra officiellement les commandes de l’entreprise de fusion.  Le dirigeant d’Essilor, Hubert Sagnières, devient le numéro deux tout en ayant autant de pouvoir décisionnel au sein de l’entreprise.  Les fonctions dirigeantes sont divisées entre les deux entreprises, également de façon équitable.


Grâce à la fusion, Luxottica et Essilor espèrent épargner entre 400 et 600 millions d’euros à moyen terme.


La reprise se fera entièrement en actions.  Les actions Luxottica seront échangées contre des actions Essilor.  Luxottica disparaîtra dès lors de la bourse de Milan : les actions EssilorLuxottica seront dorénavant cotées à la bourse de Paris.