Lego va supprimer 1.400 emplois

Lego va supprimer 1.400 emplois
Shutterstock

Après avoir subi la première baisse de son chiffre d’affaires en plus de dix ans, le fabricant de jouets danois Lego a décidé de supprimer 1.400 emplois d’ici la fin de cette année.

Bénéfice en baisse

« Nous regrettons de devoir procéder à des changements qui affectent la vie de bon nombre de nos collègues », déclare Vig Knudstorp, président du conseil d’administration de Lego, dans le journal The Guardian. « Malheureusement nous sommes obligés de prendre ces décisions difficiles. » Actuellement Lego emploie 18.200 personnes dans le monde.


Durant les six premiers mois de l’année le chiffre d’affaires du groupe danois a reculé de 5% à 14,9 milliards de couronnes (2 milliards d’euros). En outre le bénéfice a régressé de 3% à 3,4 milliards de couronnes (457 millions d’euros).


Selon Knudstorp, la structure de l’organisation devenue trop complexe suite à la croissance fulgurante de ces dernières années entrave le développement de l’entreprise. « C’est pourquoi nous avons appuyé sur le bouton ‘reset’ pour l’ensemble du groupe », poursuit Knudstorp.


Le 1er janvier Lego a désigné Bali Padda comme nouveau CEO, qui a repris le flambeau de Knudstorp. Toutefois le 1er octobre prochain il devra déjà céder sa place à Niels Christiansen.