Toys ‘R’ Us proche de la faillite

Toys ‘R’ Us proche de la faillite

Selon le journal d’affaires The Wall Street Journal, la chaîne de magasins de jouets Toys ‘R’ Us serait proche de la faillite.  La croissance des ventes online et les exigences plus strictes des fournisseurs en seraient les causes principales.

Un endettement très important

Les difficultés de Toys ‘R’ Us ne datent pas d'hier : l’entreprise souffre de la concurrence des magasins en ligne et a subi d’importants revers lors de la crise financière.  Pour y remédier elle a baissé ses prix, mais cela n'a pas suffi à augmenter la fréquenation des 1.600 magasins de la chaîne.


De plus, la chaîne de jouets traîne un très important surendettement derrière elle.  Au total, les dettes s’élèvent à 5 milliards de dollars (4,2 milliards d’euros) et l’année prochaine, 400 millions de dollars (335 millions d’euros) devront être remboursés.

 
Des exigences strictes des fournisseurs

D’autre part, Toys ‘R’ Us doit également faire face à des exigences strictes des fournisseurs qui souhaitent que l’entreprise paie à la livraison.  Si ce n’est pas le cas, ils ne fourniront plus de nouveaux produits.  A l’approche des fêtes de fin d’année, des magasins à moitié vides seraient une catastrophe pour la chaîne : elle réalise près de 40% de son chiffre d’affaires durant cette période de l’année.


Pour résoudre tous ces problèmes, Toys ‘R’ Us est en pourparlers avec les différentes parties qui s’occupent déjà des immenses dettes de l’entreprise.  Une partie de ces dettes sera restructurée et il est possible que la chaîne dépose le bilan.  Il est fort probable qu’un redémarrage suivra très rapidement.


Toys ‘R’ Us n’est pas la seule chaîne de jouets à éprouver des difficultés : l’entreprise belge Fun a décidé de se réorienter, la vente exclusive de jouets n’étant plus rentable.  Les chaînes néerlandaises de jouets appartenant au Holding Blokker souffrent également de la concurrence en ligne depuis un certain temps.