Toys ‘R’ Us proche de la faillite

Toys ‘R’ Us proche de la faillite
Shutterstock

Selon le journal d’affaires The Wall Street Journal, la chaîne de magasins de jouets Toys ‘R’ Us serait proche de la faillite.  La croissance des ventes online et les exigences plus strictes des fournisseurs en seraient les causes principales.

Un endettement très important

Les difficultés de Toys ‘R’ Us ne datent pas d'hier : l’entreprise souffre de la concurrence des magasins en ligne et a subi d’importants revers lors de la crise financière.  Pour y remédier elle a baissé ses prix, mais cela n'a pas suffi à augmenter la fréquenation des 1.600 magasins de la chaîne.


De plus, la chaîne de jouets traîne un très important surendettement derrière elle.  Au total, les dettes s’élèvent à 5 milliards de dollars (4,2 milliards d’euros) et l’année prochaine, 400 millions de dollars (335 millions d’euros) devront être remboursés.

 
Des exigences strictes des fournisseurs

D’autre part, Toys ‘R’ Us doit également faire face à des exigences strictes des fournisseurs qui souhaitent que l’entreprise paie à la livraison.  Si ce n’est pas le cas, ils ne fourniront plus de nouveaux produits.  A l’approche des fêtes de fin d’année, des magasins à moitié vides seraient une catastrophe pour la chaîne : elle réalise près de 40% de son chiffre d’affaires durant cette période de l’année.


Pour résoudre tous ces problèmes, Toys ‘R’ Us est en pourparlers avec les différentes parties qui s’occupent déjà des immenses dettes de l’entreprise.  Une partie de ces dettes sera restructurée et il est possible que la chaîne dépose le bilan.  Il est fort probable qu’un redémarrage suivra très rapidement.


Toys ‘R’ Us n’est pas la seule chaîne de jouets à éprouver des difficultés : l’entreprise belge Fun a décidé de se réorienter, la vente exclusive de jouets n’étant plus rentable.  Les chaînes néerlandaises de jouets appartenant au Holding Blokker souffrent également de la concurrence en ligne depuis un certain temps.
 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Le travail de nuit dans l’e-commerce autorisé à partir du 20h

20/10/2017

Le gouvernement va adapter l’accord conclu cet été concernant le travail de nuit dans l’e-commerce. Désormais le travail de nuit sera autorisé à partir de 20h moyennant l’accord d’un seul syndicat.

Action ouvre son 1000ème magasin

20/10/2017

Le 21 octobre restera dans les annales du discounter Action : ce samedi l’enseigne ouvrira son 1000ème magasin à Gorinchem, dans un immeuble anciennement occupé par Charles Vögele et Aldi.

Ouverture des premières boutiques du centre commercial The Mint

18/10/2017

Les premiers magasins du nouveau centre commercial The Mint à Bruxelles, anciennement connu sous le nom de Centre Monnaie, ont ouvert leurs portes : Iam et Nyx ont ouvert aujourd’hui et d’autres enseignes suivront dans les prochains jours.

RetailDetail Magazine #5 staat online

18/10/2017

En vedette sur la couverture de l’édition d’octobre du Magazine RetailDetail le nouveau CEO de e5 mode, Alexander Talpe. Egalement dans ce numéro : un dossier fouillé concernant l’immobilier commercial et la mobilité dans les centres urbains.

Richemont prévoit une forte hausse de son bénéfice pour le 1er semestre

17/10/2017

Le groupe de luxe suisse Richemont, qui détient notamment la marque de montres Cartier, s’attend à une croissance de son bénéfice de pas moins de 80% pour la première moitié de son exercice. Le chiffre d’affaires a progressé de plus de 10%.

« Les cartes clients ne rapportent quasi rien »

17/10/2017

Les cartes clients ne rapportent quasi rien aux clients. Telle est la conclusion du journal Het Belang van Limburg suite à une enquête menée auprès de vingt grandes chaînes. Toutefois ces enseignes contestent les résultats de cette étude.

Back to top