Les distributeurs et transporteurs exigent des poids lourds moins polluants

Les distributeurs et transporteurs exigent des poids lourds moins polluants

Les distributeurs et transporteurs exigent des poids lourds moins polluants
Shutterstock

35 entreprises, dont Colruyt, Carrefour et Ikea, appellent l’Europe à obliger les constructeurs de poids lourds à réduire leurs émissions de CO2 d’un quart d’ici 2025.  « Totalement irréaliste », réagit le porte-parole des constructeurs.

Une norme CO2 en vue pour la première fois

Moins d’un mois avant la date à laquelle la Commission européenne souhaite introduire pour la première fois une norme d’émissions de CO2 pour poids lourds, 35 acteurs majeurs du secteur des transports ont écrit une lettre à Juncker & co.  Dans cette lettre, des multinationales comme Carrefour, Ikea, Nestlé et Unilever, des acteurs locaux comme Colruyt ainsi que des entreprises de transport soutenues par la fédération belge des transporteurs Febetra demandent une réduction de 24% des émissions de CO2 par rapport à 2019.

 

Par le biais de sa fédération professionnelle européenne l’ACEA, le secteur des poids lourds a déjà déclaré ne pas avoir d’objection à une norme d’émissions de CO2 « tant qu’elle soit réaliste ».  Il propose une réduction de 16% entre 2019 et 2030, avec un objectif intermédiaire de 7% d’ici 2025.  « C’est déjà très difficile étant donné le peu de temps disponible, surtout si l’on sait que la production des véhicules qui seront vendus en 2025 est déjà en cours », a ajouté l’ACEA.

 

L’initiateur et le moteur derrière cette lettre, l’ONG Transport & Environment, se moque de la proposition du secteur comme étant « totalement inacceptable ».  Selon T&E, cela représente rien de plus qu’un statu quo par rapport à ce que le secteur fait déjà aujourd’hui.  L’ONG souligne que le secteur des transports dans son ensemble représente « le plus grand problème climatique de l’Europe », responsable de 27% des émissions totales de CO2.  Les poids lourds représentent à eux seuls un quart de ce chiffre.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Amazon ne peut revendiquer la promesse de livraison dès le lendemain

13/08/2018

L'Autorité de la publicité britannique estime qu'Amazon doit supprimer sa garantie de livraison dès le lendemain à ses membres Prime. Cette promesse est jugée trompeuse, car lors des jours de fêtes l'an dernier bon nombre de commandes ont été livrées avec retard.

Decathlon acquiert l'enseigne de sport suisse Athleticum

09/08/2018

Decathlon reprend l'enseigne de sport suisse Athleticum. Le vendeur, le holding suisse Maus Frères, obtient une participation minoritaire dans Decathlon Suisse. Le montant de la transaction n'a pas été communiqué.

Excellent semestre pour Rakuten

09/08/2018

Le géant japonais du e-commerce Rakuten, n° 5 mondial en termes de volume d'affaires, a vu bondir tant son CA que son bénéfice au cours des six derniers mois. Par ailleurs le groupe prépare une profonde réorganisation de sa structure pour plus de flexibilité.

A peine 2% des utilisateurs d'Amazon Alexa ont déjà effectué un achat vocal

07/08/2018

Aux Etats-Unis à peine 2% de tous les propriétaires d'une enceinte connectée Amazon Echo ont déjà effectué un achat vocal. Beaucoup ont essayé, mais ont ensuite décroché. La technologie est-elle sans intérêt ou n'est-elle pas encore au point?

Chez Walmart des robots préparent les commandes

07/08/2018

Le géant américain de la grande distribution Walmart teste des robots capables de préparer les commandes en ligne : ils collectent les produits secs, réfrigérés et surgelés dans l'entrepôt, tandis que le personnel se charge de choisir les produits frais.

Delhaize : pénurie de chocolat suite à la canicule

07/08/2018

La vague de chaleur persistante risque de provoquer une pénurie de chocolat. Dans son rayon biscuits Delhaize avertit ses clients de problèmes de livraison. Il fait trop chaud : le chocolat fond dans les camions.