L’Unizo s’interroge sur les permis de Docks Bruxsel

L’Unizo s’interroge sur les permis de Docks Bruxsel

Les organisations Unizo et Beweging.net s’interrogent sur la manière dont Docks Bruxsel a obtenu ses permis, qui à chaque fois lui ont été retirés pour ensuite lui être très rapidement réoctroyés.

Pirouette juridique

Les plaintes d’ Unizo Brabant flamand & Bruxelles et Beweging.net Bruxelles-Hal-Vilvorde remontent au 20 février, lorsque Docks Bruxsel s’est vu retirer son permis d’environnement. Le jour-même un nouveau permis lui a été délivré, avec quelques conditions supplémentaires.


Le 20 avril le permis est à nouveau annulé pour ensuite être réoctroyé au mois de mai sous une forme légèrement modifiée. Le permis stipule notamment que Docks Bruxsel doit rédiger un rapport annuel concernant la mobilité autour du centre commercial.


Selon l’organisation environnementale bruxelloise BRAL ces nouvelles conditions sont totalement insuffisantes. « Des mesures concrètes doivent être prises afin que moins de visiteurs prennent leur voiture pour se rendre au shopping center », explique Steyn Van Assche. « En outre il faudra tirer des leçons pour l’avenir. D’autres projets comme NEO ne peuvent ignorer la réalité. » Il qualifie la manière dont les permis ont été délivrés à Docks Bruxsel de « pirouette juridique ».


Reste à voir si le Conseil d’Etat approuvera le permis environnemental adapté. Si ce n’est pas le cas, l’implantation du centre commercial serait illégale, ce qui pourrait entraîner sa fermeture. En attendant cette décision, Docks Bruxsel restera ouvert. A noter que les permis d’urbanisme et socio-économique ont également fait l’objet de plaintes auprès du Conseil d’Etat. Ces procédures sont toujours en cours.