Ikea veut vendre ses produits via des tierces parties

Ikea veut vendre ses produits via des tierces parties
Shutterstock

L’an prochain la chaîne d’ameublement suédoise Ikea envisage un projet pilote, permettant à des tierces parties, comme Amazon ou Alibaba, de vendre ses produits sur leur webshop.

Augmenter la part online

Pour l’instant Ikea vend ses meubles et accessoires uniquement via ses propres webshops. Toutefois l’enseigne suédoise constate que le marché est en train de changer et souhaite tester la vente de ses produits sur d’autres sites web. Pour l’instant le groupe n’a pas encore précisé avec quelles plates-formes il allait collaborer.


Durant l’exercice précédent le chiffre d’affaires en ligne d’Ikea a progressé de 30% à 1,4 milliard d’euros, ce qui représente néanmoins une infime partie du chiffre d’affaires total de 34,2 milliards d’euros. L’objectif de ce projet est de tester si la vente via des tierces parties permettrait à Ikea d’augmenter rapidement sa part online.


Outre l’expansion online, Ikea projette également l’extension de son réseau de restaurants. Il semble en effet que bon nombre de visiteurs se rendent chez Ikea uniquement pour y manger un morceau. C’est pourquoi le groupe envisage d’ouvrir des restaurants autonomes, hors magasin. En ce moment le chiffre d’affaires food d’Ikea s’élève  à 1,7 milliard d’euros et dépasse ainsi le chiffre d’affaires online.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Le supermarché indépendant n’entend pas rater le train de l’e-commerce

18/09/2017

Dans les conversations à propos du futur de la distribution alimentaire, le mot d’e-commerce conserve quelque chose de magique. Les exploitants indépendants ont-ils franchi le pas ? Si non, qu’attendent-ils ? 

Carrefour ouvre 15 nouveaux drives

18/09/2017

Le 29 septembre, la chaîne de supermarchés Carrefour va ouvrir trois nouveaux points de livraison drive.be, ce qui porte le total à quinze nouveaux ‘drives’ ce mois-ci.  Depuis le début de l’année, 72 points d’enlèvement ont déjà vu le jour.

La plate-forme de bières Beerwulf.com disponible en Belgique

18/09/2017

Beerwulf, la plate-forme en ligne de bières spéciales, est maintenant disponible en Belgique.  Le site internet offre une page unique à chacun des 150 brasseurs affiliés.  Celle-ci leur permet de proposer leurs bières à un public plus large.

« L’UE doit créer un cadre plus précis pour l’e-commerce »

13/09/2017

Selon la députée européenne Marietje Schaak, la Commission européenne devrait créer un cadre plus précis pour l’e-commerce, pour éviter que de grandes entreprises internet déterminent elles-mêmes les normes du commerce digital.

L’UE veut taxer les géants d’internet sur base de leur CA

11/09/2017

L’Union européenne veut changer le système de taxation des géants d’internet comme Amazon et Google. L’imposition devrait se faire sur base du chiffre d’affaires et non plus sur base du bénéfice.

La marque de mode Monki débarque en Belgique

07/09/2017

En novembre la marque de mode suédoise Monki fera son entrée en Belgique en ouvrant un concept store de 550 m² sur le Meir à Anvers. Monki est l’une des marques indépendantes du Groupe H&M.

Back to top