Macintosh demande la mise en faillite | RetailDetail

Macintosh demande la mise en faillite

Macintosh demande la mise en faillite

Les administrateurs provisoires de Macintosh Retail Group jettent l’éponge.  Ils n’entrevoient plus aucun avenir pour l’entreprise qui chapeaute plusieurs formules de distribution et demandent la mise en faillite de l’entreprise.

Peu après la cessation des paiements

La décision de demander la mise en faillite de l’entreprise suit peu après la survenue de la cessation des paiements.  Le 22 décembre dernier, le tribunal de Maastricht accordait un ajournement au groupe.  Juste après, le tribunal de ‘s-Hertogenbosch prenait la même décision pour les filiales Hoogenbosch Retail Group BV, Dolcis BV, Manfield BV, Invito BV et PRO Sport BV.

 

La demande de mise en faillite concerne uniquement la maison-mère qui chapeaute les enseignes Brantano, Belux, Dolcis, Firelle, Intreza, Invito, Manfield, PRO, Scapino et Steve Madden.  Les filiales poursuivent leurs activités (pour le moment).  Les formules mises sous cessation des paiements, ne constituent pas une exception.

 

« Tous les magasins et commerces du groupe Macintosh sont ouverts et les administrateurs provisoires étudient maintenant, en collaboration avec les comités de direction compétentes, tous les scénarios possibles.  A savoir la vente du groupe dans son entièreté ou la vente de certaines branches du groupe.  Tout ceci dans l’intérêt des employés, des créanciers et autres parties intéressées », affirment les administrateurs provisoires dans un communiqué de presse.

 

Brantano avait déjà fait savoir qu’elle était certaine de pouvoir poursuivre ses activités par ses propres moyens jusque fin janvier.  Pour cette formule, aucune protection contre les créanciers n’a été demandée au tribunal.

 
Les problèmes s’accumulaient déjà depuis tout un temps

Les problèmes de Macintosh ne datent pas d’hier.  En 2013, le groupe enregistrait une perte de 12,1 millions d’euros.  En 2014, 101,6 millions d’euros se sont rajoutés, et durant la première moitié de cette année, les chiffres étaient également dans le rouge.

 

La perte a pourtant été réduite à 4,4 millions d’euros, en partie grâce à une acquisition unique de 16 millions d’euros suite à la vente de Nea International.  La chaîne de chaussures du groupe a fortement souffert de l’arrivée du e-commerce.

 
Une tentative pour trouver in extremis un repreneur pour le holding, n’a rien donné.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Grupo Cortefiel devient Tendam

23/04/2018

Le groupe de mode espagnol Grupo Cortefiel s’appellera dorénavant Tendam. Ce changement de nom s’inscrit dans la volonté de créer une nouvelle identité pour les cinq marques : Cortefiel, Women’s Secret, Pedro del Hierro, Fifty Factory et Springfield.

Un avertissement sur chiffre d’affaires et bénéfices pour le groupe de lingerie Van de Velde

19/04/2018

Le groupe de lingerie Van de Velde (connu pour des marques comme Marie Jo et PrimaDonna et des chaînes comme Rigby & Peller et Lincherie) fait face à d’importantes difficultés : le groupe ne table plus sur une croissance du CA cette année.

Monki rémunère les ‘influenceurs’

16/04/2018

Monki, filiale du groupe H&M, va collaborer avec des ‘influenceurs’ : le label de mode lance un programme mondial permettant aux personnalités des réseaux sociaux de gagner de l’argent si un vêtement est vendu par leur intermédiaire.

La chaîne de mode française Naf Naf passe sous giron chinois

12/04/2018

Naf Naf, la chaîne mode française appartenant au groupe Vivarte, change de propriétaire. Un consortium chinois sous la direction du groupe de mode La Chapelle a mis 52 millions d'euros sur table pour l'acquisition de la marque française.

French Connection cède la marque Toast au groupe Bestseller

10/04/2018

Le retailer de mode britannique French Connection, connu pour son acronyme  FCUK, cède sa marque Toast au groupe danois Bestseller, qui détient notamment les labels Vero Moda et Jack & Jones.

Aldi gourou de la mode ? Aldi Süd vous inspire via sa nouvelle plate-forme lifestyle

09/04/2018

La chaîne discount Aldi Süd se dévoile comme véritable coach lifestyle par le lancement d’une nouvelle plate-forme d’inspiration, prodiguant des conseils de cuisine, de jardinage, voire même de mode.