Relooking pour JBC et Mayerline

Claes Retail Groep, le holding qui chapeaute les enseignes de vêtements JBC et Mayerline, reste dans le rouge, malgré une forte croissance du e-commerce. Le retailer travaille à son positionnement prix et renouvelle ses concepts de magasins.

Prix inférieurs, qualité inchangée

Le chiffre d'affaires de CRG a reculé de 286,8 millions d'euros en 2016 à 267,9 millions d'euros en 2017. La perte nette s'est élevée à 19 millions d'euros, contre 11,5 millions d'euros l'année auparavant. C'est ce qui ressort des chiffres annuels que vient de déposer le retailer auprès de la Banque Nationale. Le CEO Bart Claes souligne que le groupe se maintient, malgré des conditions de marché difficiles.

 

Actuellement CRG travaille d'arrache-pied à la revaloristaion de ses chaînes de vêtements sur différents fronts : chez JBC le management a diminué les prix de 10% en moyenne, grâce au regroupement plus judicieux des ordres d'achat et grâce à l'utilisation plus efficace des matières premières dans le processus de création. Bart Claes :  "La qualité de nos produits reste inchangée, mais le prix baisse. Nous constatons que cette stratégie plaît au client, qui outre la qualité, est devenu plus attentif au prix." De fait, le comportement d'achat change : proportionnellement les consommateurs dépensent moins d'argent pour les vêtements.

 

Nouveaux concepts de magasins

Les concepts de magasins de JBC et Mayerline vont être relookés en profondeur. Actuellement un projet pilote est en cours dans le magasin JBC du Waasland Shoppingcenter, où les clients et leurs enfants sont accompagnés au travers du magasin. Ce magasin pilote fait office de 'living lab' pour JBC qui via des contacts personnels y recueille en permanence le feedback de ses clients et peut ainsi progressivement adapter et peaufiner le concept.


Chez Mayerline aussi le positionnement a été repensé. Il y a un an et demi la CEO Mimi Lamote a entamé une cure de rajeunissement de l'enseigne, notamment avec la ligne Améline ; une stratégie qui aujourd'hui porte ses fruits. Les collections et le branding ont été modernisés, ce qui a permis d'attirer davantage de cinquantenaires. Bart Claes : "Par ailleurs CRG investit dans un nouveau concept de magasin, qui a déjà été déployé avec succès à Louvain et Saint-Trond, comme en témoigne la hausse des ventes. Nous avons prévu les moyens nécessaires pour installer le nouveau concept dans cinq autres boutiques dans les mois à venir."

 

E-commerce en haussse de près de 50%

Dans le domaine du e-commerce le groupe a fortement progressé : en 2017 les ventes via le webshop de JBC ont bondi de près de 50% et représentent désormais 7 à 8% du chiffre d'affaires total. Bart Claes : "Le webshop est devenu rapidement notre plus grand magasin. Aujourd'hui nous disposons d'une plateforme CRM performante, qui nous permet d'orienter plus rapidement et plus efficacement non clients online vers le produit recherché." Chez Mayerline aussi les ventes en ligne sont en hausse.

 

En tant qu'entreprise familiale CRG tient à cœur d'aider de jeunes entrepreneurs passionés à franchir une prochaine étape dans leur business plan. C'est pourquoi CRG est entré au capital de Washcot, une scale-up ouest-flandrienne qui propose un service de langes réutilisables. Bart Claes : "Outre le public cible commun, JBC et Washcot partagent une passion pour la durabilité, une vision à long terme et surtout l'envie d'entreprendre." Cet automne JBC va activement promouvoir les produits de Washcot.