Suitsupply creuse ses pertes

Shutterstock.com

Le fabricant néerlandais de costumes Suitsupply a essuyé une perte substantielle l’année dernière. La crise sanitaire a eu raison de la demande de costumes, vestes et chemises sur mesure.

 

Perte record

Suitsupply a vu son chiffre d’affaires chuter de 39% à 205 millions d’euros en 2020, rapporte Quote. Avec le télétravail et l’annulation des fêtes et des événements, les consommateurs n’avaient aucune raison d’acheter des costumes d’affaires et autres vêtements de fête. Et la chaîne a évidemment souffert de la fermeture obligatoire des magasins pendant les confinements. Les ventes en ligne ont toutefois augmenté de près de 3 millions d’euros.

 

L’entreprise de Fokke de Jong a ainsi essuyé une perte d’exploitation de plus de 80 millions d’euros. Le résultat net est même négatif à hauteur de 110 millions d’euros. À titre de comparaison : en 2019, la perte nette ne dépassait pas 1,8 million d’euros.

 

L’entreprise a également enregistré un mauvais premier trimestre 2021 : les ventes ont à peine atteint 55% de leur niveau de 2019. Pour juguler l’hémorragie, Suitsupply a notamment dû abandonner sa marque pour femmes Suistudio et remercier une soixantaine de collaborateurs.

 

Mais Fokke De Jong voit enfin de la lumière au bout du tunnel « Je m’attends à ce que nous renouions avec les bénéfices cette année. La pandémie est un simple coup d’arrêt dans notre croissance et notre expansion. Le premier trimestre a encore été mauvais, mais les deux trimestres qui ont suivi étaient très bons. Sans nouvelles mesures sanitaires, la croissance se poursuivra et les résultats se normaliseront. »