Coolblue entrera en Bourse en octobre

Coolblue entrera en Bourse en octobre
Dutchmen Photography / Shutterstock.com

Coolblue prépare son introduction en Bourse. La plateforme d’e-commerce fera son entrée sur la Bourse d’Amsterdam avant la fin du mois. L’entreprise veut lever quelque 150 millions d’euros.

 

Expansion

Après un petit retard à l’allumage ce printemps, Coolblue va enfin entrer en Bourse. La société annonce qu’elle sera cotée sur Euronext Amsterdam en octobre. Le spécialiste de l’électronique veut émettre pour 150 millions d’euros d’actions nouvelles. Des actionnaires existants vendront également une partie de leur participation. Il s’agit notamment du CEO Pieter Zwart, de la CFO Daphne Smit, du groupe d’investissement HAL, qui détenait la moitié du capital, mais aussi de collaborateurs de Coolblue qui ont récemment reçu un nombre limité d’actions. L’objectif de Coolblue est que 20 à 30 % des actions circulent en Bourse au terme de l’IPO.


Avec les capitaux récoltés, l’entreprise veut avant tout assainir les comptes après les « investissements significatifs de 2020 et 2021 », mais aussi permettre la poursuite de la croissance. Le groupe a ainsi des projets d’expansion concrets en Allemagne, mais Coolblue veut aussi se profiler dans l’aménagement de bureaux de télétravail et voit un fort potentiel dans de nouvelles propositions d’affaires. La société néerlandaise a récemment lancé Home&Go, un service d’électricité verte et de mobilité. 


Le CEO Pieter Zwart a également annoncé l’ouverture de nouveaux magasins aux Pays-Bas et en Belgique et une mécanisation accrue des entrepôts. Le fondateur souhaite également procéder à des acquisitions et « accroître ses investissements dans l’informatique et la technologie ». Les investisseurs ne doivent donc pas attendre de dividendes à moyen terme : l’introduction en Bourse doit exclusivement financer la croissance. L’entreprise laisse même entendre qu’elle pourrait cibler d’autres pays européens à l’avenir, car son modèle est « parfaitement reproductible ».