Colruyt en conflit avec Mars et Red Bull

L’alliance d’achat européenne Agecore, dont fait partie Colruyt,  met ses fournisseurs Mars, Red Bull et Heineken sous pression. Les membres suspendent leurs commandes. Dans les magasins Colruyt les conséquences de ce boycott commencent à être visibles en rayon.


Exigence : baisse des prix d’achat

Avec ce boycott les retailers affiliés entendent obtenir de meilleures conditions d’achat de la part de leurs fournisseurs : ils exigent une baisse des prix d’achat d’au moins 0,8%. Les conséquences de cette action se sont d’abord fait sentir chez Edeka, leader du marché allemand, indiquent nos collègues de Lebensmittel Zeitung. Plusieurs références de Mars, Red Bull et Heineken manquent déjà dans les rayons. Il s’agirait de 56 produits de Mars, 21 de Red Bull et 14 de Heineken. Et ce n’est qu’une première phase, la pression pourrait augmenter, estime la revue spécialisée.


Un rapide coup d’œil sur le webshop Collect & Go nous apprend que dans la catégorie des friandises différentes références de Mars, Maltesers, M&M’s, Bounty et Twix sont ‘temporairement indisponibles’. De même pour l’alimentation pour chat de Perfect Fit et l’alimentation pour chien de Pedigree. Les cannettes de Red Bull 25 cl sont elles aussi en rupture de stock. En magasin le stock de candybars ne poserait pas encore problème, mais plusieurs références de ‘petfood’ seraient épuisées et Red Bull brillerait par son absence.


Agecore n’en est pas à son premier boycott. Au printemps dernier l’alliance d’achat avait retiré des centaines de produits Nestlé des rayons. Colruyt avait également participé à l’action, bien qu’à échelle plus réduite. Le conflit avait duré de mi-février à fin avril, jusqu’à ce qu’enfin un accord ait été conclu . Aucun détail concernant le deal n’avait été divulgué, mais certains observateurs estiment que Nestlé avait bel et bien été contraint de faire des concessions. Il semble à présent que Mars et Red Bull subiront le même sort. L’alliance d’achat AgeCore – qui outre Colruyt et Edeka  regroupe  également  Coop (Suisse), Intermarché (France), Conad (Italie) et Eroski (Espagne) – représente un chiffre d’affaires d’environ 140 millions d’euros.