Conversion des Delhaize City en Proxy | RetailDetail

Conversion des Delhaize City en Proxy

Conversion des Delhaize City en Proxy

La chaîne de supermarchés Delhaize abandonne sa formule Delhaize City. Les quinze magasins City situés en centre-ville à Gand, Bruxelles et Anvers seront transformés en  Delhaize Proxy. Il y a trois ans Delhaize avait déjà annoncé ne plus vouloir investir dans ce concept.

Les magasins intégrés trop limités  

L’échec de la formule Delhaize City est lié au fait que ces magasins de proximité, contrairement au Delhaize Proxy gérés par des indépendants, étaient des points de vente intégrés. Ceux-ci ne bénéficiaient donc pas d’horaires plus larges et d’ouvertures le dimanche, à l’inverse des Delhaize Proxy. Pour ces supérettes urbaines cette flexibilité semblait une condition indispensable.


Delhaize est donc à la recherche de commerçants indépendants pour reprendre les quinze magasins concernés et espère finaliser l’opération d’ici fin 2013. L’enseigne au lion indique que cette reconversion n’impliquera pas de licenciements : les employés ayant un contrat à durée indéterminée pourront demander leur transfert  vers d’autres supermarchés intégrés.


Les syndicats craignent des pertes d’emploi

Pourtant le SETCa craint des pertes d’emploi , notamment pour les employés ayant un contrat provisoire ou pour les intérimaires. Selon le syndicat dans les magasins Delhaize City 170 employés sur 420 ont un contrat à durée déterminée.


D’autre part le syndicat  s’inquiète de la transformation en formule de  franchise, étant donné que les détaillants indépendants tombent sous la commission paritaire 201 (avec notamment des heures d’ouverture plus souples), alors que les chaînes de supermarchés relèvent de la commission paritaire 202.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Nestlé a perdu les quatre doigts KitKat

23/04/2018

La forme des ‘quatre doigts’ de la barre chocolatée KitKat n’est pas assez emblématique pour en donner le droit exclusif à Nestlé.  La Cour de justice européenne met ainsi fin à une longue bataille juridique entre KitKat et Leo

Filet Pur : Des poses torrides dans le rayon des produits frais

20/04/2018

Les experts météorologiques de RetailDetail Food prévoient déjà un été torride pour le secteur des FMCG.  Pourquoi ?  C’est ce que dévoile sans détours notre aperçu hebdomadaire sérieusement épicé.

L’UE vote une loi pour de meilleurs labels bio

20/04/2018

Le Parlement européen a adopté une loi règlementant le secteur bio de manière plus stricte, mais aussi plus juste et plus claire.  C’est notamment via un label bio et des règles d’importation que l’Europe veut soutenir la production bio nationale.

Heineken et Bavaria cherchent leur bonheur hors Europe

19/04/2018

Les groupes brassicoles Heineken et Bavaria enregistrent des chiffres de vente en hausse sur un marché européen de la bière pourtant en difficulté.  Bavaria a réalisé un CA record l’an dernier, tandis que le volume de Heineken a augmenté de 4,3% au trimestre précédent.

Danone enregistre la plus forte croissance de chiffre d'affaires comparable en 5 ans

19/04/2018

Le géant français de l’alimentation Danone a connu un excellent premier trimestre.  Le chiffre d’affaires a progressé de 4,9% sur base comparable, soit la meilleure performance de ces cinq dernières années.

Des produits pour bébés viennent élargir l’assortiment de marques distributeur chez Lidl

19/04/2018

Lidl peut tout doucement échanger son rôle de discounter contre celui de retailer complet.  La chaîne de supermarchés lance sa propre gamme de produits pour bébés de marques distributeur Lupilu et Cien, déjà fortement appréciées par la clientèle.