Deux Belges quittent le top management de Sara Lee

Deux Belges quittent le top management de Sara Lee

Nos compatriotes Marleen Vaesen (responsable des activités café et thé de Sara Lee hors Europe occidentale) et Marc Telen (son collègue pour la Belgique) quittent le groupe agroalimentaire américain. Leur départ s’inscrit dans le cadre de la scission de Sara Lee en deux entités :  viande et boisson

Réorganisation du haut management et de l’entreprise

En même temps le groupe annonçait la désignation d’Eugenio Minvielle au poste de Chief Operating Officer (COO) de la  division International Coffee and Tea Developed Markets et de Harm-Jan van Pelt à la fonction de COO de la division Rest of World. Tous deux devront rendre compte au CEO Michiel Herkemij. « Mon départ est la conséquence de cette réorganisation », confie Vaesen au magazine Trends. Début 2011, Sara Lee annonçait la scission du groupe : la division viande gardera le nom de Sara Lee.


D’autre part, Philippe Schaillee, actuellement general manager des snacks Sara Lee en Amérique du Nord, remplace Marc Telen de Coffee & Tea Belgium, qui sera intégré dans la division café et thé  devenue indépendante (baptisé D.E. Master Blenders 1753). L’entreprise sera active en Europe, au Brésil, en Australie et en Thaïlande avec les marques Douwe Egberts, Senseo et Pickwick, ainsi que L'Or EspressO (le concurrent Nespresso), Marcilla, Pilão, Moccona et Hornimans. Sara Lee a décidé d'introduire cette année la nouvelle entreprise  à la Bourse d'Amsterdam.


Pas de fin de carrière

Après un passage chez Procter & Gamble, Marleen Vaesen fait son entrée chez Sara Lee, où elle dirige  la division café et thé pendant plusieurs années, avant d’accéder au poste de senior vice-président.  Sa carrière chez Sara Lee aura duré plus de 12 ans. Mais Vaesen n’a nullement l’intention de se reposer sur ses lauriers : « Je viens de quitter et je veux réfléchir à mon avenir, mais j’ai déjà été contactée pour de nouveaux mandats et j’établis des contacts pour une nouvelle fonction de direction opérationnelle ».

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un cheveux dans la soupe plastique

19/01/2018

Les retailers sont-ils des querelleurs et des escrocs? Les boissons énergisantes doivent-elles être interdites? Carrefour est-il à l’aube d’un assainissement et Delhaize va-t-il se hollandiser? Une semaine mouvementée que vous résume RetailDetail Food.

Colruyt et PepsiCo enterrent la hache de guerre : Pepsi à nouveau  disponible

19/01/2018

L’assortiment habituel de Pepsi et Lay’s sera à nouveau disponible chez Colruyt. Depuis novembre la chaîne avait retiré 29 produits du fabricant PepsiCo, qui refusait de lui accorder des réductions de prix. A présent le discounter met fin à ce boycott.

Aldi Nord et Aldi Süd collaborent pour le bien-être animal

18/01/2018

Aldi Nord et Aldi Süd s’associent dans le cadre d’une collaboration unique : la création de leur propre label, Fair & Gut, certifiant le bien-être animal. Pour l’instant le label est lancé uniquement en Allemagne et se limite à la volaille, mais sera étendu ultérieurement.

Rewe teste la teneur minimale en sucre avec des puddings au chocolat

18/01/2018

Quelle est la quantité minimale de sucre jugée nécessaire par le consommateur ?  Rewe mène l’enquête auprès de ses clients. L’enseigne allemande  veut diminuer la teneur en sucre de ses produits maison, mais le client décide de la dose minimale.

Lidl tempère ses ambitions américaines

18/01/2018

Lidl  visait une centaine de magasins aux Etats-Unis durant la première année, mais se voit contraint de tempérer ses ambitions. Depuis sa traversée outre-Atlantique il y a environ six mois le discounter allemand y a ouvert 49 points de vente.

Carrefour clôture une année difficile

17/01/2018

Malgré une amélioration au 4ème trimestre, Carrefour termine une année particulièrement difficile, aussi en Belgique, où la croissance est négligeable. Attendons de voir quelles seront les mesures annoncées la semaine prochaine par le CEO Bompard.

Back to top