Diageo accuse un recul de 50 % de ses profits annuels

Diageo accuse un recul de 50 % de ses profits annuels
Photo : andrebanyai / Shutterstock.com

Le producteur de spiritueux Diageo annonce que la pandémie du coronavirus a réduit de moitié les bénéfices pour l'ensemble de l'exercice financier, qui s'est terminé fin juin. Le propriétaire, entre autres, de Smirnoff et de Guinness, a dû amortir 1,5 milliard d'euros en raison des répercussions du virus.

 

La volatilité perdure

Au cours de l’exercice décalé 2019-2020, le géant britannique des boissons Diageo a vu, son bénéfice net réduit de moitié en raison des répercussions de la pandémie du coronavirus. En effet, le bénéfice net pour l’exercice clôturé en juin 2020 a été de 1,4 milliard de livres (soit 1,6 milliard d'euros), contre 3,16 milliards de livres pour l'exercice précédent. Le producteur, entre autres, de Johnnie Walker et de Tanqueray a dû amortir pas moins de 1,3 milliard de livres (soit 1,5 milliard d'euros), principalement en raison des conséquences de la crise du Covid-19 en Inde, au Nigeria, en Éthiopie et en Corée du Sud.

 

Son chiffre d'affaires annuel mondial a chuté de 9 % pour atteindre 11,75 milliards de livres (soit 13 milliards d'euros), tandis que le marché européen a chuté de 12 %. Selon le CEO, Ivan Menezes, la reprise est également incertaine et la volatilité devrait se poursuivre pendant l'exercice en cours.

 

Cette période est la plus difficile de toute l'histoire du secteur des boissons, a également déclaré le responsable des activités en France et en Grande-Bretagne. La consommation de bière, en particulier, a enregistré une forte diminution (-20% en Europe) en raison de la fermeture des cafés et de la suspension toujours en cours des événements. Parallèlement, les ventes de whisky ont toutefois également subi de lourdes pertes. Ce dernier produit représente une catégorie principale pour Diageo, avec une part de chiffre d'affaires de 23 %.