Impossible Foods veut lever du capital frais

Impossible Foods wil vers kapitaal ophalen

Impossible Foods, fabricant de l’Impossible Burger végétal, est en discussion avec des investisseurs en vue d’une nouvelle levée de fonds. L’entreprise envisage même une introduction en bourse.


Introduction en bourse en vue ?

Impossible Foods espère lever entre 300 et 400 millions de dollars (entre 272 et 363 millions d’euros) lors de ce nouveau tour de table, indiquent des sources proches du dossier citées par Reuters. Ces plans pourraient encore changer en fonction du feedback des investisseurs. Cette levée de fonds pourrait également ouvrir la voie à une introduction en bourse l’an prochain.


« Nous devons envisager chaque option afin de stimuler notre croissance sur le long terme. Nous n’avons toutefois pas annoncé de plans ou de timing concernant une entrée en bourse », a déclaré un porte-parole d’Impossible Foods, se refusant à tout commentaire concernant une possible levée de fonds.


L’entreprise, qui parmi ses investisseurs compte les capital-risqueurs Khosla Ventures et Horizons Ventures, ainsi que des célébrités comme la star du tennis Serena Williams et la chanteuse Katy Perry, a déjà levé 777 millions de dollars (705 millions d’euros) au cours de différents tours de financement sur le marché privé.


Demande croissante de substituts de viande

Impossible Foods, basé en Californie, tente de tirer profit de la demande croissante d’alternatives à la viande. Son concurrent  Beyond Meat a vu plus que tripler la valeur de ses actions depuis son entrée en bourse en mai et est désormais valorisé à environ 4,8 milliards de dollars (4,35 milliards d’euros).


En 2018 le marché mondial des substituts de viande a généré un chiffre d’affaires de 4,2 milliards de dollars (3,8 milliards d’euros) et devrait peser 6,1 milliards de dollars (5,5 milliards d’euros) d’ici 2023, selon un rapport de Research on Global Markets.