Leclerc et Carrefour vainqueurs de la guerre des prix en France | RetailDetail

Leclerc et Carrefour vainqueurs de la guerre des prix en France

Leclerc et Carrefour vainqueurs  de la guerre des prix en France

Durant le premier semestre Leclerc et Carrefour étaient les enseignes les moins chères  de France pour l’achat de produits alimentaires. A l’inverse Casino et Monoprix se sont avérés  les chaînes les plus chères de l’Hexagone. C’est ce que conclut le magazine sectoriel  Linéaires dans son étude semestrielle  comparant les prix de 102 produits alimentaires.

Leclerc 7% moins cher que la moyenne nationale

Selon l’étude de Linéaires, Leclerc et Carrefour sont les vainqueurs incontestés. Les analystes ont  calculé le niveau de prix des 12 plus grandes chaînes françaises. L’indice 100 correspond à la moyenne nationale  sur un panier constitué de produits identiques : les enseignes se situant sous cet indice sont donc moins chères que la moyenne nationale, celles se situant au-dessus, sont plus chères.


Durant ce premier semestre, Leclerc a maintenu sa première place (indice  93 – soit 7% moins cher que la moyenne nationale). Mais le leader des prix est  talonné par Carrefour avec un indice de 93,6, soit une amélioration de 2,6% attribuable, selon les analystes, à son opération ‘Garantie prix le plus bas’  en début d’année :  des réductions de prix sur 500 produits fréquemment achetés  accordées par Carrefour, en vue de défendre  sa part de marché en baisse sur son marché intérieur.


Carrefour met la pression  

« Avec son opération, Carrefour a mis la pression. Tout le monde a réagi en baissant les prix, y compris nous, et cela se traduit d’ailleurs par un reflux de l’inflation sur les marques depuis janvier », avoue Michel-Edouard Leclerc, président de la chaîne du même nom. Selon les calculs de Linéaires, le niveau de prix moyen du ‘panier’ de 102 produits aurait baissé de 2,8% chez Carrefour et de 0,7% chez Leclerc.


Les mousquetaires d’Intermarché se placent sur la troisième marche du podium  (indice 96), devançant Super U, dont les prix sont restés stables ce dernier semestre et qui obtient ainsi un indice de 97,2. Auchan termine cinquième (indice 98), suivi de près par Carrefour Market (indice 99,1).


Monoprix et Casino, les plus chers

A l’autre extrême, on retrouve Monoprix et Casino, qui avec un indice de 112,1 sont les chaînes les plus chères et dépassent de plus de 12% la moyenne nationale.


Pour compléter ce tableau, mentionnons encore Simply Market en septième position (indice 101,2), suivi des deux enseignes Louis Delhaize très proches l’une de l’autre : Cora huitième (indice 103,6) et Match neuvième (indice 103,9). Géant Casino clôture ce top-10 avec un indice de 105,2.


« Au-delà des cas particuliers de chaque enseigne, c’est une fois encore le même enseignement général qui s’impose : les enseignes qui peuvent encore accrocher les wagons des plus agressifs s’en donnent les moyens, tandis que les autres se font peu à peu distancer. Et les écarts entre ces deux groupes ne cessent de se creuser »,  constate la rédaction du magazine Linéaires.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La marque de lait Joyvalle intégrée à Campina

19/06/2018

Le fabricant de produits laitiers FrieslandCampina veut se concentrer sur une marque de lait forte : Joyvalle sera désormais intégré sous le parapluie de Campina.

Un nouveau plan commercial pour réanimer Makro

18/06/2018

Grâce à une offre professionnelle et de grands emballages, Makro entend inciter plus de clients à acheter davantage. En outre, le service envers la clientèle locale sera amélioré. Mais le temps presse : fin 2019 le redressement devra être visible.

L'ex-dirigeant de Carrefour renonce finalement à sa prime royale de départ

18/06/2018

Georges Plassat, l’ancien PDG de Carrefour, renonce à la généreuse indemnité de départ qui était prévue pour lui. Une décision qu’il a prise sous la pression de l’opinion publique.

Le supermarché en ligne Wink.be jette l’éponge

18/06/2018

Le groupe Louis Delhaize met un terme à son webshop Wink.be. Depuis sa création en 2013, le spécialiste des courses en ligne n’a jamais eu la moindre perspective de rentabilité.

Un protocole d’accord concernant le plan de transformation chez Carrefour

15/06/2018

La direction de Carrefour Belgique a conclu un protocole d’accord avec les syndicats concernant le plan de transformation de la chaîne de supermarchés. Quelque 250 emplois seront sauvés.

Filet Pur : Un estomac rempli d’angoisses

15/06/2018

Au menu de ce résumé hebdomadaire de RetailDetail Food : qui est le vrai patron de Carrefour Belgium, pourquoi manger sain n’est pas si sain que ça, pourquoi l’alcool nous remonte le moral et que manigance Jumbo. Bon appétit !