Leclerc et Carrefour vainqueurs de la guerre des prix en France

Leclerc et Carrefour vainqueurs  de la guerre des prix en France

Durant le premier semestre Leclerc et Carrefour étaient les enseignes les moins chères  de France pour l’achat de produits alimentaires. A l’inverse Casino et Monoprix se sont avérés  les chaînes les plus chères de l’Hexagone. C’est ce que conclut le magazine sectoriel  Linéaires dans son étude semestrielle  comparant les prix de 102 produits alimentaires.

Leclerc 7% moins cher que la moyenne nationale

Selon l’étude de Linéaires, Leclerc et Carrefour sont les vainqueurs incontestés. Les analystes ont  calculé le niveau de prix des 12 plus grandes chaînes françaises. L’indice 100 correspond à la moyenne nationale  sur un panier constitué de produits identiques : les enseignes se situant sous cet indice sont donc moins chères que la moyenne nationale, celles se situant au-dessus, sont plus chères.


Durant ce premier semestre, Leclerc a maintenu sa première place (indice  93 – soit 7% moins cher que la moyenne nationale). Mais le leader des prix est  talonné par Carrefour avec un indice de 93,6, soit une amélioration de 2,6% attribuable, selon les analystes, à son opération ‘Garantie prix le plus bas’  en début d’année :  des réductions de prix sur 500 produits fréquemment achetés  accordées par Carrefour, en vue de défendre  sa part de marché en baisse sur son marché intérieur.


Carrefour met la pression  

« Avec son opération, Carrefour a mis la pression. Tout le monde a réagi en baissant les prix, y compris nous, et cela se traduit d’ailleurs par un reflux de l’inflation sur les marques depuis janvier », avoue Michel-Edouard Leclerc, président de la chaîne du même nom. Selon les calculs de Linéaires, le niveau de prix moyen du ‘panier’ de 102 produits aurait baissé de 2,8% chez Carrefour et de 0,7% chez Leclerc.


Les mousquetaires d’Intermarché se placent sur la troisième marche du podium  (indice 96), devançant Super U, dont les prix sont restés stables ce dernier semestre et qui obtient ainsi un indice de 97,2. Auchan termine cinquième (indice 98), suivi de près par Carrefour Market (indice 99,1).


Monoprix et Casino, les plus chers

A l’autre extrême, on retrouve Monoprix et Casino, qui avec un indice de 112,1 sont les chaînes les plus chères et dépassent de plus de 12% la moyenne nationale.


Pour compléter ce tableau, mentionnons encore Simply Market en septième position (indice 101,2), suivi des deux enseignes Louis Delhaize très proches l’une de l’autre : Cora huitième (indice 103,6) et Match neuvième (indice 103,9). Géant Casino clôture ce top-10 avec un indice de 105,2.


« Au-delà des cas particuliers de chaque enseigne, c’est une fois encore le même enseignement général qui s’impose : les enseignes qui peuvent encore accrocher les wagons des plus agressifs s’en donnent les moyens, tandis que les autres se font peu à peu distancer. Et les écarts entre ces deux groupes ne cessent de se creuser »,  constate la rédaction du magazine Linéaires.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Une boîte vide, remplie d’air

08/12/2017

Le supermarché n’est qu’une poubelle remplie de nullités, voilà ce que nous apprenions cette semaine, parmi d’autres infos FMCG captivantes que saint Nicolas nous a apportées dans sa hotte. Voici votre résumé hebdomadaire mitonné par RetailDetail Food!

Walmart ne veut plus être perçu comme un simple magasin

07/12/2017

Le géant américain de la grande distribution Walmart a décidé de changer son nom légal ‘Wal-Mart Stores’ en 'Walmart' tout court, car à l’ère du e-commerce l'enseigne se veut plus qu’une simple chaîne de magasins physiques.

Les frères Mestdagh se retirent de la direction opérationnelle du Groupe Mestdagh

05/12/2017

Les frères Eric et John Mestdagh ont décidé de se retirer de la direction opérationnelle du Groupe Mestdagh à partir de l’été prochain. Ils resteront néanmoins impliqués dans les stratégies à long terme de l’entreprise.

Ahold fait la leçon à Delhaize : il faut innover plus rapidement

05/12/2017

Delhaize doit innover plus rapidement et c’est au directeur d’Albert Heijn, Wouter Kolk, d’apprendre aux Belges comment s’y prendre, affirme Dick Boer, CEO d’Ahold Delhaize dans une interview surprenante, où il évoque également Amazon et bol.com.

La bière d’AB InBev 3% plus chère à partir de l’an prochain

05/12/2017

A partir du 1er janvier les bières d’AB InBev coûteront en moyenne 3,04% plus cher. Pour le secteur de l’horeca la hausse de prix s’élèvera à 3,12% et pour les magasins à 2,83%. Cette mesure concerne l’ensemble de l’assortiment.

Les accises élevées pèsent sur l’industrie alimentaire belge

05/12/2017

L’an dernier l’industrie alimentaire belge a progressé d’environ 3%. Toutefois cette croissance est entièrement attribuable à l’exportation, car sur le marché intérieur on observe un recul de 1,7%, et ce pour la première fois en dix ans.

Back to top