Leclerc et Carrefour vainqueurs de la guerre des prix en France | RetailDetail

Leclerc et Carrefour vainqueurs de la guerre des prix en France

Leclerc et Carrefour vainqueurs  de la guerre des prix en France

Durant le premier semestre Leclerc et Carrefour étaient les enseignes les moins chères  de France pour l’achat de produits alimentaires. A l’inverse Casino et Monoprix se sont avérés  les chaînes les plus chères de l’Hexagone. C’est ce que conclut le magazine sectoriel  Linéaires dans son étude semestrielle  comparant les prix de 102 produits alimentaires.

Leclerc 7% moins cher que la moyenne nationale

Selon l’étude de Linéaires, Leclerc et Carrefour sont les vainqueurs incontestés. Les analystes ont  calculé le niveau de prix des 12 plus grandes chaînes françaises. L’indice 100 correspond à la moyenne nationale  sur un panier constitué de produits identiques : les enseignes se situant sous cet indice sont donc moins chères que la moyenne nationale, celles se situant au-dessus, sont plus chères.


Durant ce premier semestre, Leclerc a maintenu sa première place (indice  93 – soit 7% moins cher que la moyenne nationale). Mais le leader des prix est  talonné par Carrefour avec un indice de 93,6, soit une amélioration de 2,6% attribuable, selon les analystes, à son opération ‘Garantie prix le plus bas’  en début d’année :  des réductions de prix sur 500 produits fréquemment achetés  accordées par Carrefour, en vue de défendre  sa part de marché en baisse sur son marché intérieur.


Carrefour met la pression  

« Avec son opération, Carrefour a mis la pression. Tout le monde a réagi en baissant les prix, y compris nous, et cela se traduit d’ailleurs par un reflux de l’inflation sur les marques depuis janvier », avoue Michel-Edouard Leclerc, président de la chaîne du même nom. Selon les calculs de Linéaires, le niveau de prix moyen du ‘panier’ de 102 produits aurait baissé de 2,8% chez Carrefour et de 0,7% chez Leclerc.


Les mousquetaires d’Intermarché se placent sur la troisième marche du podium  (indice 96), devançant Super U, dont les prix sont restés stables ce dernier semestre et qui obtient ainsi un indice de 97,2. Auchan termine cinquième (indice 98), suivi de près par Carrefour Market (indice 99,1).


Monoprix et Casino, les plus chers

A l’autre extrême, on retrouve Monoprix et Casino, qui avec un indice de 112,1 sont les chaînes les plus chères et dépassent de plus de 12% la moyenne nationale.


Pour compléter ce tableau, mentionnons encore Simply Market en septième position (indice 101,2), suivi des deux enseignes Louis Delhaize très proches l’une de l’autre : Cora huitième (indice 103,6) et Match neuvième (indice 103,9). Géant Casino clôture ce top-10 avec un indice de 105,2.


« Au-delà des cas particuliers de chaque enseigne, c’est une fois encore le même enseignement général qui s’impose : les enseignes qui peuvent encore accrocher les wagons des plus agressifs s’en donnent les moyens, tandis que les autres se font peu à peu distancer. Et les écarts entre ces deux groupes ne cessent de se creuser »,  constate la rédaction du magazine Linéaires.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Des poses torrides dans le rayon des produits frais

20/04/2018

Les experts météorologiques de RetailDetail Food prévoient déjà un été torride pour le secteur des FMCG.  Pourquoi ?  C’est ce que dévoile sans détours notre aperçu hebdomadaire sérieusement épicé.

Heineken et Bavaria cherchent leur bonheur hors Europe

19/04/2018

Les groupes brassicoles Heineken et Bavaria enregistrent des chiffres de vente en hausse sur un marché européen de la bière pourtant en difficulté.  Bavaria a réalisé un CA record l’an dernier, tandis que le volume de Heineken a augmenté de 4,3% au trimestre précédent.

Danone enregistre la plus forte croissance de chiffre d'affaires comparable en 5 ans

19/04/2018

Le géant français de l’alimentation Danone a connu un excellent premier trimestre.  Le chiffre d’affaires a progressé de 4,9% sur base comparable, soit la meilleure performance de ces cinq dernières années.

Des produits pour bébés viennent élargir l’assortiment de marques distributeur chez Lidl

19/04/2018

Lidl peut tout doucement échanger son rôle de discounter contre celui de retailer complet.  La chaîne de supermarchés lance sa propre gamme de produits pour bébés de marques distributeur Lupilu et Cien, déjà fortement appréciées par la clientèle.

Unilever affecté par la faiblesse du dollar

19/04/2018

 

Unilever a vu son chiffre d’affaires baisser de plus de 5% suite aux effets de change négatifs.  Sans cet impact, le chiffre d’affaires du groupe de produits alimentaires et de soins personnels aurait progressé de 3,4%.

Greenyard se charge de la logistique des produits frais pour les magasins Carrefour indépendants

19/04/2018

Une collaboration exclusive entre Carrefour Belgium et le fournisseur de produits frais Greenyard a pour but d’élever le niveau de l’offre de produits frais dans les points de vente de plus petite taille.