Les familles AB InBev lorgnent les snacks de United Biscuits | RetailDetail

Les familles AB InBev lorgnent les snacks de United Biscuits

Les familles AB InBev lorgnent les snacks de United Biscuits

La société d’investissement Verlinvest, le holding des familles InBev de Spoelberch et de Mévius, est candidat-repreneur de la division snacks du fabricant de biscuits United Biscuits. Le holding a déjà émis une offre indicative.

600 millions pour des snacks

Les fonds d’investissement PAI Partners et Blackstone, propriétaires du fabricant de biscuits United Biscuits, ont décidé depuis un certain déjà de se défaire de leur groupe alimentaire. Ils ont opté pour la vente séparée des différents départements du groupe. United Biscuits comprend une division biscuits et un département de snacks salés. En cédant ses marques de snacks – récemment regroupées sous une entité séparée KP Snacks – les propriétaires espèrent obtenir 600 millions d’euros.


KP Snacks détient notamment les marques McCoy's, Skips, Hula Hoops et Phileas Fogg dans son portefeuille. Cette éventuelle reprise ne sera pas une primeur pour Verlinvest, qui cette année avait déjà racheté la société américaine de snacks salés Popchips.


Concurrence mondiale

Verlinvest dans cette tentative de reprise est en compétition avec le producteur de céréales américain Kellog’s, le producteur de snacks  allemand Intersnack et le fabricant de boissons chinois Wahaha. Par ailleurs Clayton Dubilier & Rice, société d’investissement soutenue par Terry Leahy, ancien PDG de Tesco,  semble également s’être manifesté comme candidat-repreneur. Verlinvest de son côté aurait négocié avec divers partenaires, afin d’émettre une offre collective sur KP Snacks.


Verlinvest existe depuis 1995 et a son siège central à Bruxelles, ainsi qu’un siège à New York. Le holding détient des participations pour un montant total  de 350 millions d’euros. Il s’agit notamment de participations dans Lebron et Rémy Cointreau (producteurs de boissons fortes) , Yula (producteur indien de vin), Vita Coco et Sambazon (fabricants de boissons) et Glazeau et Hint (producteurs d’eau).

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Des poses torrides dans le rayon des produits frais

20/04/2018

Les experts météorologiques de RetailDetail Food prévoient déjà un été torride pour le secteur des FMCG.  Pourquoi ?  C’est ce que dévoile sans détours notre aperçu hebdomadaire sérieusement épicé.

L’UE vote une loi pour de meilleurs labels bio

20/04/2018

Le Parlement européen a adopté une loi règlementant le secteur bio de manière plus stricte, mais aussi plus juste et plus claire.  C’est notamment via un label bio et des règles d’importation que l’Europe veut soutenir la production bio nationale.

Heineken et Bavaria cherchent leur bonheur hors Europe

19/04/2018

Les groupes brassicoles Heineken et Bavaria enregistrent des chiffres de vente en hausse sur un marché européen de la bière pourtant en difficulté.  Bavaria a réalisé un CA record l’an dernier, tandis que le volume de Heineken a augmenté de 4,3% au trimestre précédent.

Danone enregistre la plus forte croissance de chiffre d'affaires comparable en 5 ans

19/04/2018

Le géant français de l’alimentation Danone a connu un excellent premier trimestre.  Le chiffre d’affaires a progressé de 4,9% sur base comparable, soit la meilleure performance de ces cinq dernières années.

Des produits pour bébés viennent élargir l’assortiment de marques distributeur chez Lidl

19/04/2018

Lidl peut tout doucement échanger son rôle de discounter contre celui de retailer complet.  La chaîne de supermarchés lance sa propre gamme de produits pour bébés de marques distributeur Lupilu et Cien, déjà fortement appréciées par la clientèle.

Unilever affecté par la faiblesse du dollar

19/04/2018

 

Unilever a vu son chiffre d’affaires baisser de plus de 5% suite aux effets de change négatifs.  Sans cet impact, le chiffre d’affaires du groupe de produits alimentaires et de soins personnels aurait progressé de 3,4%.