Les promotions et les rabais interdits pour lutter contre le surstockage

Verbod op promoties en kortingen in strijd tegen hamsteren

Les magasins essentiels encore ouverts en Belgique ne peuvent plus organiser de promotions ou de réductions. Le gouvernement entend ainsi mettre le holà au comportement de surstockage des consommateurs. Certaines enseignes alimentaires avaient déjà spontanément pris la décision d’annuler leurs actions promotionnelles.


L’interdiction ne s’applique pas à la vente en ligne

C’en est terminé pour l’instant des actions du type 1+1 ou 2+1 gratuit dans les supermarchés belges. Le Conseil national de sécurité a interdit toutes les promotions et les rabais. C’est ce que stipule l’arrêté ministériel du ministre des Affaires intérieures Pieter De Crem (CD&V). L’interdiction, d’application jusqu’au dimanche 5 avril, concerne uniquement les magasins physiques et non pas les ventes en ligne, rapportent les journaux La Libre et Het Nieuwsblad.


« Par cette mesure nous voulons éviter que des promotions intéressantes attirent davantage de personnes à l’intérieur des magasins. Nous voulons à tout prix éviter les rassemblements », explique Yves Stevens, porte-parole du centre de crise des Affaires intérieures. « La mesure vise également à combattre le surstockage. Nous demandons avec insistance depuis plusieurs jours déjà aux gens de ne pas stocker trop de produits, de ne pas prendre de trop grandes quantités d’un certain produit. Il n’est donc plus question de mener des actions du type ‘achetez-en 5 et payez pour 3’. »


Focus sur le réapprovisionnement

Certaines chaînes de supermarchés avaient déjà pris spontanément certaines initiatives en ce sens. Mercredi soir Delhaize annonçait l’annulation de toutes ses promotions. Une nouvelle série d’actions était prévue dans les magasins pour ce jeudi, mais le personnel a mieux à faire pour l’instant que d’exposer des promotions : les rayons doivent être réapprovisionnés. Initiative similaire chez Colruyt, qui en dernière minute a annulé son folder, qui devait en principe être distribué ce mercredi. Bon nombre de fabricants, eux aussi, ont interdit les promotions ces derniers jours, car la priorité est donnée au réapprovisionnement des magasins.


Aux Pays-Bas une telle interdiction n’a pas été décrétée, mais Albert Heijn annonce néanmoins l’arrêt de ses ‘Hamsterweken’, une grande action promotionnelle lancée depuis jeudi dernier. L’enseigne estime qu’il est inapproprié en cette période de crise d’encourager le comportement de surstockage.