JD.com va ouvrir 1000 magasins par jour

JD.com va ouvrir 1000 magasins par jour

JD.com va ouvrir 1000 magasins par jour
Shutterstock

JD.com envisage l’ouverture de pas moins de 1000 supermarchés par jour en Chine. Avec cet objectif impressionnant, le numéro deux du e-commerce chinois confirme son ambition de conquérir aussi le marché offline.

Concept de franchise

Ouvrir 1000 magasins physiques en moins d’un an aurait déjà été un exploit, mais JD.com vise plus haut encore : le géant d’internet espère d’ici fin 2019 ouvrir environ 1000 supermarchés par jour. Quasi tous ces magasins seront exploités sous franchise et seront gérés par des investisseurs indépendants partout dans le pays.


Le format semble d’ores et déjà séduire les Chinois, principalement les travailleurs migrants chinois qui sont retournés dans leur village natal à la campagne, expliquait le CEO Liu Qiangdong la semaine dernière lors d’un congrès à Chongqing. « Chaque jour nous recevons 50.000 candidatures de personnes qui souhaitent travailler plus près de chez eux pour un salaire convenable. » Les candidats qui désirent exploiter un supermarché JD.com, peuvent s’attendre à un salaire de plus de 8.000 yuans (un peu plus de 1.000 euros) par mois et pour ceux dont les moyens financiers sont insuffisants Jingdong Finance leur accordera un prêt s’ils le souhaitent.


La ‘blitzkrieg’ des supermarchés

Les premiers 1111 magasins sont opérationnels depuis novembre 2017, mais depuis le mois dernier il s’en ajoute environ mille par semaine. D’ici la fin de l’année autant de magasins devraient ouvrir en un seul jour pour que JD.com puisse atteindre son objectif : d’ici cinq ans l’entreprise vise un million de supermarchés, dont la moitié en région rurale.


Ce rythme d’ouverture intense  peut être considéré comme une contre-offensive de JD.com face à son rival Alibaba, qui depuis 2015 investit des milliards dans le retail physique et compte ajouter 2.000 épiceries online-to-offline à sa chaîne de magasins existantes Hema Xiansheng dans les 3 à 5 années à venir. La ‘blitzkrieg’ entre les deux mastodontes du e-commerce en vue d’obtenir le monopole sur les supermarchés est loin d’être terminée, car il y a deux mois JD.com a annoncé son intention de créer une chaîne de magasins sans caisses en Chine, en plus de la chaîne de supermarchés high-tech 7Fresh, lancée fin 2017.


Si vous êtes fascinés par les changements étonnants qui aujourd’hui caractérisent le retail chinois tant online qu’offline, sachez que RetailDetail prévoit une expédition RetailHunt en Chine du 14 au 19 octobre 2018, avec au programme les villes de Shanghai, Hangzhou et Shenzhen (y compris une visite chez JD.com et son rival Alibaba, entre autres).

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Casa ouvre un nouveau magasin à Olen

13/08/2018

L'enseigne d'aménagement de la maison Casa a ouvert un nouveau magasin dans le Shopping Park d'Olen. Le point de vente, délibérément implanté à proximité du siège social belge, a été aménagé selon un nouveau concept.

Amazon ne peut revendiquer la promesse de livraison dès le lendemain

13/08/2018

L'Autorité de la publicité britannique estime qu'Amazon doit supprimer sa garantie de livraison dès le lendemain à ses membres Prime. Cette promesse est jugée trompeuse, car lors des jours de fêtes l'an dernier bon nombre de commandes ont été livrées avec retard.

Decathlon acquiert l'enseigne de sport suisse Athleticum

09/08/2018

Decathlon reprend l'enseigne de sport suisse Athleticum. Le vendeur, le holding suisse Maus Frères, obtient une participation minoritaire dans Decathlon Suisse. Le montant de la transaction n'a pas été communiqué.

Excellent semestre pour Rakuten

09/08/2018

Le géant japonais du e-commerce Rakuten, n° 5 mondial en termes de volume d'affaires, a vu bondir tant son CA que son bénéfice au cours des six derniers mois. Par ailleurs le groupe prépare une profonde réorganisation de sa structure pour plus de flexibilité.

A peine 2% des utilisateurs d'Amazon Alexa ont déjà effectué un achat vocal

07/08/2018

Aux Etats-Unis à peine 2% de tous les propriétaires d'une enceinte connectée Amazon Echo ont déjà effectué un achat vocal. Beaucoup ont essayé, mais ont ensuite décroché. La technologie est-elle sans intérêt ou n'est-elle pas encore au point?

Le magazine lifestyle PopSugar opte pour les ventes par SMS, avec succès

07/08/2018

A l'ère de la technologie vocale et de la reconnaissance faciale, certains optent encore pour des méthodes plus simples : le magazine lifestyle PopSugar propose des ventes par SMS via son service 'Must Have It' qui d'ici fin 2018 devrait compter 20.000 membres.