Carrefour et Aldi signent un accord avec Edenred | RetailDetail

Carrefour et Aldi signent un accord avec Edenred

Carrefour et Aldi signent  un accord avec Edenred

Edenred, qui avec ‘Ticket Restaurant’, est le leader sur le marché belge des chèques- repas, a conclu un accord avec Carrefour et Aldi. Les deux chaînes de supermarchés accepteront la carte électronique Ticket Restaurant dans leurs filiales, comme l’a déclaré l’éditeur.

Plus de 4.000 restaurants et magasins alimentaires

Le deal conclu avec Carrefour et Aldi donne un sérieux coup de pouce au système des chèques-repas électroniques. Désormais le chèque-repas électronique d’Edenred sera accepté dans plus de 4.000 restaurants et magasins alimentaires :  quasi 1.800 supermarchés et hypermarchés, plus de 1.800 restaurants et magasins indépendants, ainsi qu’environ 400 points de vente faisant partie de chaînes de restauration ou d’alimentation.


Cette innovation cadre parfaitement dans la stratégie du groupe Carrefour, qui depuis quelques mois déjà testait le système des chèques-repas électroniques. « Chez Carrefour, la satisfaction du client dépend également des services proposés. C’est pourquoi nous sommes très heureux de pouvoir lancer ce nouveau mode de paiement. C’est un système simple et pratique, tant pour les clients que pour nous », indique Gérard Lavinay, administrateur délégué de Carrefour Belgique.

1,3 millions d’utilisateurs

Avec  ‘Ticket Restaurant’ (version papier), Edenred (anciennement Accor Services), détient en Belgique une part de marché de 53,5% par rapport à 46,5% pour Sodexo (avec ‘Lunch Pass’). Un marché gigantesque, étant donné que dans notre pays plus d’un employé sur trois reçoit des chèques-repas de son employeur. Au total 1,3 millions de belges bénéficient tous ensemble de  286 millions de chèques-repas papier, ce qui représente un chiffre d’affaires potentiel de plus 130 millions d’euros par mois pour les commerces affiliés.


Sodexo pour sa part n’a pas encore annoncé de noms ou de chiffres concrets pour sa carte, Sodexo Card (nom de leur future carte électronique), mais indique sur son site web que « plus de 3.000 commerçants ont déjà accepté leur Sodexo Card », en ajoutant au bas de la page que le nombre de points de vente évolue de jour en jour.


En septembre de cette année le Moniteur Belge a publié les noms des quatre entreprises émettrices de chèques-repas électroniques, officiellement reconnues.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Les multinationales recalées en matière d’alimentation saine

24/05/2018

Les multinationales alimentaires ne fournissent pas suffisamment d’efforts pour rendre leurs produits plus sains, affirme la Access to Nutrition Foundation. Nestlé, Unilever et Danone sont les meilleurs élèves de la classe.

Bientôt la vente de cigarettes interdite dans les supermarchés ?

23/05/2018

La ministre wallonne de la Santé veut interdire la vente de cigarettes dans les supermarchés. Le nouveau plan anti-tabac wallon insiste surtout sur la prévention, mais la ministre appelle également les supermarchés à retirer le tabac de leurs rayons.

Lidl ouvre un restaurant pour les étudiants en blocus

22/05/2018

Lidl soutient les étudiants en blocus : pour les aider à manger sain durant la période d’examens la chaîne de supermarchés ouvre un restaurant pop-up à Gand, accessible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Carrefour se voit contraint de fermer des centaines de magasins Dia

22/05/2018

Carrefour ne trouve pas de repreneurs pour des centaines de ses anciens magasins Dia en France.  Près de 230 points de vente devront probablement fermer leurs portes.

Carrefour et Tencent ouvrent un magasin high-tech à Shanghai

22/05/2018

Dans le concept de magasin ‘Le Marché’ qui vient d’ouvrir ses portes, le premier résultat d’un récent partenariat entre Carrefour et Tencent, les clients peuvent payer par reconnaissance faciale aux check-out sans personnel.

Carrefour dévoile des détails de son plan de transformation

22/05/2018

La santé et la numérisation sont les fers de lance des projets de Carrefour Belgique. Les clients iront chercher ou rapporter les commandes online dans tous les magasins Express. Le non-food fait place au bio et à l’horeca dans les hypermarchés.