Carrefour et Aldi signent un accord avec Edenred

Carrefour et Aldi signent  un accord avec Edenred

Edenred, qui avec ‘Ticket Restaurant’, est le leader sur le marché belge des chèques- repas, a conclu un accord avec Carrefour et Aldi. Les deux chaînes de supermarchés accepteront la carte électronique Ticket Restaurant dans leurs filiales, comme l’a déclaré l’éditeur.

Plus de 4.000 restaurants et magasins alimentaires

Le deal conclu avec Carrefour et Aldi donne un sérieux coup de pouce au système des chèques-repas électroniques. Désormais le chèque-repas électronique d’Edenred sera accepté dans plus de 4.000 restaurants et magasins alimentaires :  quasi 1.800 supermarchés et hypermarchés, plus de 1.800 restaurants et magasins indépendants, ainsi qu’environ 400 points de vente faisant partie de chaînes de restauration ou d’alimentation.


Cette innovation cadre parfaitement dans la stratégie du groupe Carrefour, qui depuis quelques mois déjà testait le système des chèques-repas électroniques. « Chez Carrefour, la satisfaction du client dépend également des services proposés. C’est pourquoi nous sommes très heureux de pouvoir lancer ce nouveau mode de paiement. C’est un système simple et pratique, tant pour les clients que pour nous », indique Gérard Lavinay, administrateur délégué de Carrefour Belgique.

1,3 millions d’utilisateurs

Avec  ‘Ticket Restaurant’ (version papier), Edenred (anciennement Accor Services), détient en Belgique une part de marché de 53,5% par rapport à 46,5% pour Sodexo (avec ‘Lunch Pass’). Un marché gigantesque, étant donné que dans notre pays plus d’un employé sur trois reçoit des chèques-repas de son employeur. Au total 1,3 millions de belges bénéficient tous ensemble de  286 millions de chèques-repas papier, ce qui représente un chiffre d’affaires potentiel de plus 130 millions d’euros par mois pour les commerces affiliés.


Sodexo pour sa part n’a pas encore annoncé de noms ou de chiffres concrets pour sa carte, Sodexo Card (nom de leur future carte électronique), mais indique sur son site web que « plus de 3.000 commerçants ont déjà accepté leur Sodexo Card », en ajoutant au bas de la page que le nombre de points de vente évolue de jour en jour.


En septembre de cette année le Moniteur Belge a publié les noms des quatre entreprises émettrices de chèques-repas électroniques, officiellement reconnues.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Nouveau concept pour le magasin Aldi à Erpe-Mere

18/07/2017

D’ici peu le discounter allemand Aldi démarrera les travaux de transformation de son  magasin à Erpe-Mere, qui sera réaménagé selon un nouveau concept avec l’accent sur la durabilité.

Unilever souhaite acquérir la branche alimentaire de Reckitt Benckiser

17/07/2017

Unilever serait intéressé par la reprise de la branche alimentaire de Reckitt Benckiser.  Pour ce faire, elle va devoir affronter le géant américain Hormel Foods.  Le montant de la reprise est estimé à 2,5 milliards d’euros.

TripAdvisor va livrer des repas à domicile via Deliveroo

12/07/2017

Le livreur de repas Deliveroo s’associe à TripAdvisor et intègre la plate-forme du site de voyage américain. Les deux entreprises vont collaborer en Belgique, aux Pays-Bas et dans dix autres pays afin de faciliter les commandes.

Carrefour Market affiche l’avis des clients sur les produits en magasin

12/07/2017

Carrefour Market va afficher l’avis de clients auprès de quelque 200 produits dans ses magasins physiques. Il s’agit d’un bref commentaire d’un client en ligne et d’une évaluation sur base d’étoiles. Le système sera d’abord déployé en France.

Les prix à la hausse propulsent le bénéfice de PepsiCo

11/07/2017

PepsiCo a dépassé les prévisions de bénéfices du 2ème trimestre, et ce grâce à une hausse du prix des sodas et des snacks en Amérique du Nord. Le groupe a également revendu sa part minoritaire dans l’entreprise d’embouteillage britannique Britvic.

La chaîne française Cora voit ses chiffres se stabiliser

10/07/2017

Au cours de l’exercice 2016, les chiffres de la chaîne de supermarchés française Cora sont restés stables par rapport à l’année précédente. Ses performances sont meilleures que celles de la concurrence dont le CA a baissé de quelques pourcents.

Back to top