Carrefour lance son propre service de livraison express

Carrefour lance son propre service de livraison express
Carrefour

Quelques jours après avoir annoncé une prise de participation minoritaire dans la start-up française Cajoo, Carrefour annonce le lancement de son propre service de livraison express en France.

 

Encore beaucoup de questions

Selon Linéaires, Carrefour souhaiterait commencer avec mille références qui pourraient être livrées en 15 minutes. Mais il subsiste de nombreuses inconnues : aucune date de lancement officielle n’a été annoncée et le nom du nouveau service n’a pas encore été fixé. « Carrouf » aurait la préférence du retailer, mais les clients peuvent aussi faire entendre leur voix par le biais d’un sondage. Les alternatives « Carrefour Now » et « Carrefour Sprint » gardent donc une chance. Ce dernier nom est utilisé en Pologne depuis un an pour des livraisons en trois heures maximum.

 

Au début de ce mois, Carrefour a annoncé avoir pris une participation dans le spécialiste de la livraison express Cajoo. C’est aujourd’hui le premier grand retailer à se lancer seul dans l’aventure, même si son concurrent Auchan teste déjà un service similaire à Bordeaux. Les grands food-retailers peuvent craindre de perdre des parts de marché au profit des services de livraison ultra-rapides qui, contrairement à Deliveroo et Uber Eats, ne livrent pas à partir des magasins partenaires existants, mais disposent de leurs propres « dark stores ». 

 

En France, on compte aujourd’hui une douzaine de sociétés de livraison flash de ce type, dont Dija, Flink, Getir et Gorillas. Cajoo est déjà présent à Bordeaux, Lille, Lyon, Montpellier, Nice, Paris et Toulouse. Son concurrent Gorillas a récemment lancé ses activités à Anvers et Bruxelles. Le service de livraison express DingDong est également actif dans la capitale.