Carrefour se retire de 11 pays au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Carrefour se retire de 11 pays au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

La chaîne de supermarchés française Carrefour, a vendu sa participation de 25% dans sa coentreprise, active au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Asie centrale. Cette cession rapporte 530 millions d’euros au distribiteur français.

90 points de vente dans 11 pays

Carrefour a cédé sa participation résiduelle dans la coentreprise Majid Al Futtaim Hypermarkets à son partenaire local Makid Al Futtaim Holding. Depuis 1995 le distributeur français et MAF Holding exploitaient en partenariat 50 hypermarchés et 44 supermarchés dans 11 pays du Moyen-Orient, en Afrique de Nord et en Asie centrale.


Toutefois les deux acteurs n’ont pas entièrement coupé les ponts : l’accord de franchise exclusive a été étendu jusqu’en 2025 et élargi à d’autres pays et autres formats, indique-t-on au siège social de Boulogne-Billancourt.


MAF Holding s’étend, alors que Carrefour dégraisse

MAF Holding a d’ambitieux projets d’expansion : apparemment le groupe aurait également manifesté son intérêt pour la plus grande chaîne de supermarchés égyptienne, actuellement aux mains du holding familial Mansour Group. Alors que son ex-partenaire tente de s’étendre, le PDG de Carrefour Georges Plassat au contraire a décidé de retirer son groupe de certains marchés clés, en vue du redressement financier de l’enseigne.


Selon l’agence de presse Reuters, MAF Holding financerait la reprise via une émission d’obligations dites ‘hybrides’, cumulant dettes et actions.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: