Colruyt lance son propre service GSM

Colruyt lance son propre service GSM

ColruytMobileCe mercredi 23 novembre, Colruyt lancera son propre service GSM, « Colruyt Mobile », avec un système de cartes de recharge prépayées.

 

Le distributeur de Hal souhaite faire la différence grâce à « un produit transparent à bas tarifs ». Bien entendu le discounter a fixé ses tarifs à l’aide … d’une comparaison de prix avec la concurrence.

 

Une téléphonie mobile claire et transparente

“La téléphonie mobile est actuellement un besoin élémentaire de nos clients » estime Danny Jenquin, manager de la division non-food,  qui  justifie ainsi le pas vers les télécoms. D’autre part le distributeur n’a trouvé aucun modèle existant dans l’offre actuellement disponible sur le marché, correspondant au comportement d’achat des clients Colruyt : allant à l’essentiel, simple et transparent.


Pas de garantie du plus bas prix

Colruyt Mobile a calculé ses tarifs sur base de profils types d’utilisation occasionnelle, modérée et fréquente. Ces tarifs sont ensuite comparés aux prix pour un usage identique proposés par 3 opérateurs de réseau nationaux et 3 concurrents retail. Mais cette fois Colruyt ne prétend pas être le meilleur marché, car « l’utilisation du GSM est différente pour chacun. »

 

Partenariat avec Mobistar 

Contrairement  à ce qui avait été annoncé par le passé, Colruyt ne s’embarque pas avec Proximus, mais avec Mobistar. Dans un premier temps Colruyt proposera uniquement des cartes de recharge. A partir du 23 novembre les clients pourront se procurer dans les magasins Colruyt un Start Pack de € 9,99 contenant une carte sim et un crédit d’appel de € 10.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

ColruytMobileCe mercredi 23 novembre, Colruyt lancera son propre service GSM, « Colruyt Mobile », avec un système de cartes de recharge prépayées.

 

Le distributeur de Hal souhaite faire la différence grâce à « un produit transparent à bas tarifs ». Bien entendu le discounter a fixé ses tarifs à l’aide … d’une comparaison de prix avec la concurrence.

 

Une téléphonie mobile claire et transparente

“La téléphonie mobile est actuellement un besoin élémentaire de nos clients » estime Danny Jenquin, manager de la division non-food,  qui  justifie ainsi le pas vers les télécoms. D’autre part le distributeur n’a trouvé aucun modèle existant dans l’offre actuellement disponible sur le marché, correspondant au comportement d’achat des clients Colruyt : allant à l’essentiel, simple et transparent.


Pas de garantie du plus bas prix

Colruyt Mobile a calculé ses tarifs sur base de profils types d’utilisation occasionnelle, modérée et fréquente. Ces tarifs sont ensuite comparés aux prix pour un usage identique proposés par 3 opérateurs de réseau nationaux et 3 concurrents retail. Mais cette fois Colruyt ne prétend pas être le meilleur marché, car « l’utilisation du GSM est différente pour chacun. »

 

Partenariat avec Mobistar 

Contrairement  à ce qui avait été annoncé par le passé, Colruyt ne s’embarque pas avec Proximus, mais avec Mobistar. Dans un premier temps Colruyt proposera uniquement des cartes de recharge. A partir du 23 novembre les clients pourront se procurer dans les magasins Colruyt un Start Pack de € 9,99 contenant une carte sim et un crédit d’appel de € 10.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Une question d’indigestion

17/11/2017

Dans certains quartiers généraux la tension monte a vue d’œil, mais pour les gourmets la semaine s’est plutôt bien déroulée. Vous avez raté quelque chose ? Voici le résumé hebdomadaire joyeusement gratiné de RetailDetail Food !

« De gardienne d’enfants à commerçante »

17/11/2017

Marieke Vermeire exploite le Carrefour Express de la Luikersteenweg à Hasselt aux côtés de son mari. « Le hasard a voulu que Carrefour recherche des franchisés pour exploiter ce magasin juste au moment où nous envisagions de nous lancer. »

RetailDetail Food #25 est disponible en ligne

17/11/2017

Comment les commerçants gèrent-ils les clients agressifs en magasin ? Voilà l’un des thèmes abordés dans le 25ème numéro de RetailDetail Food, le journal personnalisé des exploitants de supermarchés.

Le CEO d’Alpro, Bernard Deryckere, démissionne

16/11/2017

Bernard Deryckere, l’architecte du succès international de l’entreprise de produits laitiers belge Alpro, démissionne après 16 années passées au sein de l’entreprise. Des différends avec le nouveau propriétaire Danone seraient à l’origine de ce départ.

Tesco obtient le feu vert pour « la fusion de l’année » avec Booker

15/11/2017

Ça bouge dans le retail au Royaume-Uni : après l’absorbation de Nisa par Co-op, le leader du marché Tesco va lui aussi augmenter sa part de marché en rachetant le grossiste Booker pour la modique somme de 4,52 milliards d’euros !

L’Inde, terre promise pour les pommes et les poires belges

14/11/2017

Les fruiticulteurs belges s’en vont conquérir l’Inde : pour l’instant ce pays est déjà le principal marché d’exportation hors Europe pour les pommes belges et les poires belges y sont également fortement promues. 

Back to top