Danone supprime 39 fonctions de management et de cadres en Belgique

Danone supprime 39 fonctions de management et de cadres en Belgique

Le géant alimentaire français Danone supprime 39 fonctions de management et de cadres dans notre pays, mais il ne serait pas question de licenciements secs. C’est ce qu’a annoncé la direction lors d’un conseil d’entreprise à Rotselaar.

Fusion du Belux et des Pays-Bas     

Danone compte 790 employés dans notre pays. En début de semaine le groupe agro-alimentaire français annonçait la suppression de 900 emplois sur les 23.000 au total dans toute l’Europe. Ceci devrait permettre à l’entreprise d’économiser 200 millions d’euros et d’améliorer ainsi la marge bénéficiaire en recul constant.


A présent on connaît également les conséquences de cette réorganisation pour notre pays : la suppression de 39 fonctions. Sur le site d’Auderghem 11 emplois disparaîtront dans le département des produits laitiers et 6 dans la division eau. Chez Nutricia à Zaventem 13 jobs seront supprimés dans la division de l’alimentation pour bébé et 9 dans la nutrition clinique.


Le groupe Danone a fait savoir qu’il voulait diminuer de moitié le nombre de directions régionales. C’est pourquoi la branche des produits laitiers et la division nutrition clinique et pour bébé du Belux et des Pays-Bas fusionneront. Les activités des produits laitiers seront dirigées depuis la Belgique et les activités nutrition depuis les Pays-Bas. La France aura la responsabilité du département eau.


« Pas de licenciements secs »

La direction assure que toute cette opération n’impliquera pas de licenciements secs. Pour de nombreux collaborateurs concernés des alternatives ont déjà été trouvées, confirme Kris Van Autgaerden, secrétaire syndical de l’ACV : « Dans la division des produits laitiers et eau, il n’y aura pas de pertes d’emploi, car la suppression des fonctions sera réglée via des mouvements en interne, tels des fonctions vacantes à remplir ou le remplacement de collègues prenant leur retraite ou ayant demandé leur préretraite. Dans le département de l’alimentation pour bébé, on recherche encore une solution pour quatre employés et dans la branche de la nutrition clinique pour deux employés. »


Le personnel et les syndicats se disent soulagés de constater que les dégâts dans notre pays restent relativement limités, tout en exprimant leur inquiétude quant à l’avenir.

 

 

Tradution : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Colruyt et PepsiCo enterrent la hache de guerre : Pepsi à nouveau  disponible

19/01/2018

L’assortiment habituel de Pepsi et Lay’s sera à nouveau disponible chez Colruyt. Depuis novembre la chaîne avait retiré 29 produits du fabricant PepsiCo, qui refusait de lui accorder des réductions de prix. A présent le discounter met fin à ce boycott.

Aldi Nord et Aldi Süd collaborent pour le bien-être animal

18/01/2018

Aldi Nord et Aldi Süd s’associent dans le cadre d’une collaboration unique : la création de leur propre label, Fair & Gut, certifiant le bien-être animal. Pour l’instant le label est lancé uniquement en Allemagne et se limite à la volaille, mais sera étendu ultérieurement.

Rewe teste la teneur minimale en sucre avec des puddings au chocolat

18/01/2018

Quelle est la quantité minimale de sucre jugée nécessaire par le consommateur ?  Rewe mène l’enquête auprès de ses clients. L’enseigne allemande  veut diminuer la teneur en sucre de ses produits maison, mais le client décide de la dose minimale.

Lidl tempère ses ambitions américaines

18/01/2018

Lidl  visait une centaine de magasins aux Etats-Unis durant la première année, mais se voit contraint de tempérer ses ambitions. Depuis sa traversée outre-Atlantique il y a environ six mois le discounter allemand y a ouvert 49 points de vente.

Carrefour clôture une année difficile

17/01/2018

Malgré une amélioration au 4ème trimestre, Carrefour termine une année particulièrement difficile, aussi en Belgique, où la croissance est négligeable. Attendons de voir quelles seront les mesures annoncées la semaine prochaine par le CEO Bompard.

L’enseigne britannique Iceland bannit le plastique

17/01/2018

L’enseigne de surgelés britannique Iceland est la première chaîne à supprimer tous les emballages plastiques de ses produits sous marques propres. D’ici 2023 tous seront emballés dans des matières plus durables, comme le carton ou le papier.

Back to top