Deliveroo enregistre deux fois plus de commandes

Shutterstock.com

Au cours des trois premiers mois de l'année, le nombre de commandes sur Deliveroo a plus que doublé par rapport à la même période l'année dernière. La société anticipe cependant un ralentissement de sa croissance avec l’assouplissement progressif des mesures coronavirus.

 

7,1 millions de clients actifs

Pour le quatrième trimestre consécutif, la croissance de l'entreprise britannique de livraison de repas s'est accélérée : le nombre de commandes a augmenté de 114 %, pour atteindre 71 millions. La valeur brute des transactions (GTV) a même progressé de 130 % sur base annuelle et a atteint 1,65 milliard de livres (1,9 milliard d’euros). En moyenne, la société comptait 7,1 millions de clients actifs, soit une augmentation de plus de 90 % par rapport à l’année dernière.

 

La croissance de l'entreprise est légèrement plus prononcée au Royaume-Uni qu'à l’étranger. Néanmoins, le nombre de commandes a doublé dans les deux segments géographiques. Par ailleurs, la valeur moyenne par commande a également augmenté partout (+10 % au Royaume-Uni et + 6% à l’étranger).

 

La livraison des courses devient également de plus en plus importante pour l'entreprise : au Royaume-Uni et en Irlande, cette activité représente désormais 10 % de la GTV. Deliveroo travaille en partenariat avec Aldi, Co-op, Morrisons, Sainsbury's et Waitrose. En Europe, la société a notamment conclu des accords avec Carrefour et Conad (Italie).

 

Contexte incertain

Pour l'ensemble de l'année, Deliveroo maintient ses prévisions initiales, à savoir une croissance de la GTV de 30 à 40 % et une marge bénéficiaire brute (en % de la GTV) de 7,5 à 8,0 %. « L'entreprise évolue dans un contexte incertain, car le moment et l'impact de la levée des restrictions dans les semaines et les mois à venir sont inconnus. Deliveroo s'attend à ce que le rythme de croissance ralentisse à mesure que les confinements s’assouplissent, mais l'ampleur de ce ralentissement reste incertaine », peut-on lire.