Introduction en bourse des ‘veggie-burgers’ de Beyond Meat

Beyond Meat, connu pour ses burgers végétariens ‘saignants’, prépare son entrée en bourse. Le fabricant d’alternatives à la viande espère ainsi lever 100 millions de dollars pour financer sa future croissance.


Comme de ‘vrais hamburgers saignants’

Afin de soutenir sa forte croissance, le fabricant de substituts de viande Beyond Meat se prépare à entrer en bourse. L’entreprise espère ainsi lever 100 millions de dollars (88 millions d’euros), mais ce montant pourrait changer à mesure que l’entrée en bourse approchera. Le fabricant d’hamburgers, de poulet et de saucisses à base de plantes a le vent en poupe : d’emblée l’entreprise a bénéficié du soutien de célébrités comme Bill Gates et Leonardo DiCaprio, qui ont investi dans la start-up, et les supermarchés et restaurants sont de plus en plus nombreux à proposer les produits végétariens de la marque dans leur offre.


Les alternatives à la viande de Beyond Meat sont très appréciées pour leur forte similitude avec de la vraie viande. Ainsi le ‘Beyond Burger’ est difficile à distinguer d’un vrai burger, parce qu’ à la cuisson, il semble réellement saigner ; un effet produit par la présence de jus de betterave. La marque cherche ainsi à convaincre les  non-végétariens d’essayer les substituts de viande.


Disponible dans 32.000 points de vente dans le monde

Sur son marché domestique américain Beyond Meat s’est battu pour obtenir une place dans le rayon viande des supermarchés aux côtés de produits à base de vraie viande et est la première marque à y être parvenue. Aujourd’hui le label est disponible dans plus de 32.000 points de vente dans le monde. En Belgique le Beyond Burger est servi dans les restaurants végétariens de Greenway.


En 2017 le fabricant a réalisé un chiffre d’affaires de 32,6 millions de dollars (29 millions d’euros), soit près du double des 16,2 millions de dollars (14 millions d’euros ) enregistrés en 2016. Les burgers représentent 71% des ventes. Toutefois Beyond Meat fait quasi autant de perte qu’il ne génère du chiffre d’affaires : en 2017 la perte nette a atteint 30,4 millions de dollars (27 millions d’euros), contre 25,1 millions de dollars (22 millions d’euros) de perte en 2016.


Indépendamment de l’entrée en bourse, l’entreprise annonce la nomination de Kathy Waller, CFO de Coca-Cola, et de Ned Segal, CFO de Twitter, au conseil d’administration. « Lorsque nous avons décrit les candidats idéaux pour notre management, nous avons privilégié des leaders industriels de haut niveau ayant des connaissances en CPG et de l’expérience en matière d’extension d’entreprises. Nous n’aurions pu trouver de meilleurs candidats », a déclaré Seth Goldman, président exécutif de Beyond Meat, dans un communiqué. Ces nominations témoignent des hautes ambitions de croissance de l’entreprise.