Le business bio belge continue son ascension

Le business bio belge continue son ascension

Selon le dernier rapport annuel du secteur agricole bio, l’agriculture biologique belge réalise une belle progression. Même si la part de produits bio sur l’ensemble du marché alimentaire reste très restreinte, 89% des consommateurs belges ont acheté au moins un produit bio l’année dernière.

Une part de marché modeste

Bien que l’année dernière neuf Belges sur dix aient acheté au moins un produit bio, la part de marché des produits biologiques atteint à peine 1,9% ; ce qui représente tout de même une multiplication par 1,5 par rapport à cinq ans auparavant.


Au total nous avons dépensé 417 millions d’euros en produits bio, soit une croissance de 7%. A noter qu’à peine 18% des ménages sont responsables de 78% des dépenses en produits bio.


Les adeptes du bio s’approvisionnent généralement dans les supermarchés classiques, qui représentent près de 45% du marché. Néanmoins les commerces spécialisés semblent leur grignoter une part de marché de plus en plus importante.

 

Forte croissance en Flandre

Durant la période  2008-2012 le nombre d’entreprises flamandes actives dans le secteur bio a augmenté de 30%. Fin 2012 le nombre total d’entreprises d’agriculture biologique s’élevait à 299, couvrant une surface totale de près de 5000 hectares, soit une hausse de 8% par rapport à l’année précédente.


Au cours de cette période de 5 ans, la superficie a augmenté de pas moins de 41% ; ce qui, malgré tout, représente à peine 0,8% de la surface agricole totale en Flandre, dont 1.316 hectares en phase de conversion.

 

A l’occasion de la publication du rapport annuel,  le ministre-président flamand Kris Peeters a rappelé que l’accord stratégique pour le secteur, signé en 2008, constitue un facteur important dans cette évolution positive. Outre le Boerenbond, ABS et Bioform, l’industrie alimentaire et le secteur de la distribution soutiennent eux aussi ce nouveau plan.


Les agriculteurs bio pas toujours gagnants

Malgré cette évolution positive et la demande accrue de produits bio, les agriculteurs biologiques n’en récoltent pas toujours les fruits … bien au contraire. Malgré cette demande croissante de produits bio, ils en obtiennent de moins en moins d’argent, indiquait un reportage du programme Login.


En cause : le succès des produits biologiques a donné lieu à un véritable business bio, ce qui a entraîné – aussi contradictoire que cela puisse paraître – une production de masse. Alors la question se pose : dans quelle mesure tous ces produits bio sont-ils encore réellement biologiques … ?

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Le mauvais temps affecte les ventes de glace d’Unilever

19/10/2017

Durant le trimestre écoulé le géant anglo-néerlandais des produits de grande consommation Unilever a vu ses ventes de glace chuter de 6,7% en Europe. En cause : la météo défavorable durant l’été.

Danone modifie la structure de son management

19/10/2017

Le géant français des produits laitiers Danone a décidé de modifier la structure de son management. Désormais l’actuel directeur général Emmanuel Faber combinera sa fonction avec celle de président du conseil d’administration.

Troisième trimestre difficile pour Carrefour

18/10/2017

Les résultats trimestriels publiés par Carrefour ce mercredi soir illustrent les grands défis à relever par le nouveau CEO et son équipe, et ce principalement en Europe de l’Ouest. En Belgique aussi le chiffre d’affaires comparable est en recul.

Delhaize lance un potager urbain

18/10/2017

Désormais les clients du Delhaize Boondael à Ixelles pourront acheter des légumes fraîchement récoltés sur le toit du supermarché. Ce potager urbain n’est pas un coup publicitaire, mais s’inscrit dans la stratégie de durabilité de l’enseigne au lion.

Sainsbury’s va supprimer 2.000 emplois

18/10/2017

La chaîne de supermarchés britannique Sainsbury’s va supprimer environ 2.000 emplois au Royaume-Uni. Ainsi le groupe espère économiser jusqu’à 500 millions de livres sterling (560 millions d’euros), afin de concurrencer les discounters.

Colruyt lance sa box repas

18/10/2017

Colruyt lance un colis repas pour ménages avec enfants, avec tous les ingrédients nécessaires à la préparation de trois repas. Pas besoin d’abonnement pour commander sa box repas qui sera disponible dès le lendemain.

Back to top