McDonald’s mise sur l’intelligence artificielle

McDonald’s zet in op artificiële intelligentie

McDonald’s a réalisé sa plus grosse acquisition depuis 20 ans. La chaîne de restauration rapide rachète l’entreprise technologique Dynamic Yield, qui doit l’aider à personnaliser ses menus grâce à l’intelligence artificielle.


Bornes de menus dynamiques

Selon des sources proches du dossier, McDonald’s aurait déboursé plus de 300 millions de dollars (265 millions d’euros) pour le rachat de la start-up israélienne Dynamic Yield, basée à Tel Aviv et à New York. La technologie de l’entreprise permet aux retailers de proposer des offres personnalisées à leurs clients à l’aide de l’intelligence artificielle. Ce système de recommandation de produits est comparable aux suggestions que proposent des géants du e-commerce (comme Amazon et bol.com) aux internautes sur base de leur comportement de recherche. Parmi les clients de Dynamic Yield figurent notamment Ikea et HelloFresh.


McDonald’s compte utiliser cette technologie pour créer des bornes de menus dynamiques, qui suggéreront des produits aux clients en fonction de données personnelles et non-personnelles. Sur base de toutes ces données, un algorithme fera apparaître en temps réel un menu personnalisé pour le client. Les données non-personnels concernent notamment la météo (davantage de café lorsqu’il fait froid dehors), le moment de la journée ou encore les préférences locales. On ignore quelles seront les données personnelles utilisées à l’avenir, mais le CEO Steve Easterbrook n’exclut pas par exemple la reconnaissance des plaques d’immatriculation.


Depuis son entrée en fonction en tant que CEO de McDonald’s en 2015, Easterbrook a énormément investi dans la technologie, notamment dans des kiosques digitaux afin de stimuler les ventes et de se différencier de la concurrence. L’acquisition de Dynamic Yield confirme cette volonté d’accélérer la croissance par le biais de la technologie. « La technologie est un élément crucial de notre plan de croissance », souligne Easterbrook.


Suite à cette acquisition McDonald’s devient l’unique propriétaire de Dynamic Yield, qui continuera néanmoins à opérer comme entreprise indépendante.