Moins de poules pondeuses, plus de poulets de chair | RetailDetail

Moins de poules pondeuses, plus de poulets de chair

Moins de poules pondeuses, plus de poulets de chair

Durant les huit premiers mois de 2011 le cheptel des poules pondeuses belges a diminué de 1,35 millions de têtes par rapport à la même période l’an dernier. Selon PluimveeActueel, le bulletin d’information des aviculteurs en Flandre, la future interdiction d’élevage en batterie est à l’origine de cette baisse. D’autre part le secteur des poulets de chair est en forte croissance : 5,6 millions de poussins en plus.

8,32 millions de poules pondeuses

D’après les chiffres des couvoirs 8,32 millions de poules pondeuses ont été élevées en Belgique en 2010, soit 1,3 millions de plus par rapport à 2009. Cette année par contre la tendance est totalement différente : jusqu’au mois d’août de cette année  les aviculteurs en Flandre ont élevé 1,35 millions de poules pondeuses en moins par rapport à l’an dernier. Par rapport à 2001 le cheptel de poules pondeuses a diminué de 2,78 millions de têtes.

Poules élevées en cage

Ce choix de la part des éleveurs a sans aucun doute été influencé par l’interdiction de l’élevage en batterie, qui entrera en vigueur à partir du 1er janvier 2012. Selon Eurostat actuellement 60% des poules pondeuses, soit 5,5 millions de poules, sont encore entassées dans des cages. La plupart de leurs œufs aboutissent dans des produits finis, car GfK a constaté récemment que seul 10% des œufs vendus proviendrait de poules élevées en batterie (en 2004 le pourcentage s’élevait  encore à 45,8%). Aujourd’hui le consommateur opte plutôt pour des œufs d’élevage au sol (53,5%) ou des œufs d’élevage en plein air (31,6%), alors que les œufs biologiques n’obtiennent que 4,7%.

126 millions de poussins de chair

D’autre part le cheptel des poulets de chair est en hausse : durant les huit premiers mois de cette année 126 millions de poussins environ ont été élevés, soit 5,6 millions de plus par rapport à la même période  l’an dernier. Le secteur des poulets de chair n’atteint pas encore son record d’autrefois : en 2010, 24 millions de poules en moins ont été engraissées par rapport à 2001, juste après la crise de la dioxine.

Durant les huit premiers mois de 2011 le cheptel des poules pondeuses belges a diminué de 1,35 millions de têtes par rapport à la même période l’an dernier. Selon PluimveeActueel, le bulletin d’information des aviculteurs en Flandre, la future interdiction d’élevage en batterie est à l’origine de cette baisse. D’autre part le secteur des poulets de chair est en forte croissance : 5,6 millions de poussins en plus.

8,32 millions de poules pondeuses

D’après les chiffres des couvoirs 8,32 millions de poules pondeuses ont été élevées en Belgique en 2010, soit 1,3 millions de plus par rapport à 2009. Cette année par contre la tendance est totalement différente : jusqu’au mois d’août de cette année  les aviculteurs en Flandre ont élevé 1,35 millions de poules pondeuses en moins par rapport à l’an dernier. Par rapport à 2001 le cheptel de poules pondeuses a diminué de 2,78 millions de têtes.

Poules élevées en cage

Ce choix de la part des éleveurs a sans aucun doute été influencé par l’interdiction de l’élevage en batterie, qui entrera en vigueur à partir du 1er janvier 2012. Selon Eurostat actuellement 60% des poules pondeuses, soit 5,5 millions de poules, sont encore entassées dans des cages. La plupart de leurs œufs aboutissent dans des produits finis, car GfK a constaté récemment que seul 10% des œufs vendus proviendrait de poules élevées en batterie (en 2004 le pourcentage s’élevait  encore à 45,8%). Aujourd’hui le consommateur opte plutôt pour des œufs d’élevage au sol (53,5%) ou des œufs d’élevage en plein air (31,6%), alors que les œufs biologiques n’obtiennent que 4,7%.

126 millions de poussins de chair

D’autre part le cheptel des poulets de chair est en hausse : durant les huit premiers mois de cette année 126 millions de poussins environ ont été élevés, soit 5,6 millions de plus par rapport à la même période  l’an dernier. Le secteur des poulets de chair n’atteint pas encore son record d’autrefois : en 2010, 24 millions de poules en moins ont été engraissées par rapport à 2001, juste après la crise de la dioxine.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La cherté de l’alimentation pousse le consommateur au-delà de la frontière

20/06/2018

Tandis que l’exportation de produits alimentaires belges est en plein boom, la consommation sur le marché intérieur est en baisse vu l’augmentation des prix. Une tendance inquiétante, estime l’industrie : le gouvernement doit intervenir.

Les fans de bière aventureux mettent les petits brasseurs au défi

20/06/2018

La consommation mondiale de ‘craft beer’ continue son ascension, mais pour les amateurs de bières spéciales artisanales la fidélité à la marque est une notion toute relative. De quoi mettre les producteurs au défi.

Albert Frère goûte aux fricandelles Vanreusel

20/06/2018

Ergon, un fonds d’investissement qui fait partie du holding GBL, a pris une participation dans Beltaste, l’entreprise derrière le fabricant de fricandelles Vanreusel. Ce dernier recherchait un partenaire financier depuis un certain temps déjà.

Colruyt Group dépasse les attentes

19/06/2018

Grâce notamment à une fin d’année tonique, Colruyt Group est parvenu à augmenter sa part de marché durant l’exercice écoulé. Contre toute attente les marges se sont maintenues. Les activités en ligne aussi affichent de bonnes performances.

La marque de lait Joyvalle intégrée à Campina

19/06/2018

Le fabricant de produits laitiers FrieslandCampina veut se concentrer sur une marque de lait forte : Joyvalle sera désormais intégré sous le parapluie de Campina.

Un nouveau plan commercial pour réanimer Makro

18/06/2018

Grâce à une offre professionnelle et de grands emballages, Makro entend inciter plus de clients à acheter davantage. En outre, le service envers la clientèle locale sera amélioré. Mais le temps presse : fin 2019 le redressement devra être visible.