Moins de poules pondeuses, plus de poulets de chair

Moins de poules pondeuses, plus de poulets de chair

Durant les huit premiers mois de 2011 le cheptel des poules pondeuses belges a diminué de 1,35 millions de têtes par rapport à la même période l’an dernier. Selon PluimveeActueel, le bulletin d’information des aviculteurs en Flandre, la future interdiction d’élevage en batterie est à l’origine de cette baisse. D’autre part le secteur des poulets de chair est en forte croissance : 5,6 millions de poussins en plus.

8,32 millions de poules pondeuses

D’après les chiffres des couvoirs 8,32 millions de poules pondeuses ont été élevées en Belgique en 2010, soit 1,3 millions de plus par rapport à 2009. Cette année par contre la tendance est totalement différente : jusqu’au mois d’août de cette année  les aviculteurs en Flandre ont élevé 1,35 millions de poules pondeuses en moins par rapport à l’an dernier. Par rapport à 2001 le cheptel de poules pondeuses a diminué de 2,78 millions de têtes.

Poules élevées en cage

Ce choix de la part des éleveurs a sans aucun doute été influencé par l’interdiction de l’élevage en batterie, qui entrera en vigueur à partir du 1er janvier 2012. Selon Eurostat actuellement 60% des poules pondeuses, soit 5,5 millions de poules, sont encore entassées dans des cages. La plupart de leurs œufs aboutissent dans des produits finis, car GfK a constaté récemment que seul 10% des œufs vendus proviendrait de poules élevées en batterie (en 2004 le pourcentage s’élevait  encore à 45,8%). Aujourd’hui le consommateur opte plutôt pour des œufs d’élevage au sol (53,5%) ou des œufs d’élevage en plein air (31,6%), alors que les œufs biologiques n’obtiennent que 4,7%.

126 millions de poussins de chair

D’autre part le cheptel des poulets de chair est en hausse : durant les huit premiers mois de cette année 126 millions de poussins environ ont été élevés, soit 5,6 millions de plus par rapport à la même période  l’an dernier. Le secteur des poulets de chair n’atteint pas encore son record d’autrefois : en 2010, 24 millions de poules en moins ont été engraissées par rapport à 2001, juste après la crise de la dioxine.

Durant les huit premiers mois de 2011 le cheptel des poules pondeuses belges a diminué de 1,35 millions de têtes par rapport à la même période l’an dernier. Selon PluimveeActueel, le bulletin d’information des aviculteurs en Flandre, la future interdiction d’élevage en batterie est à l’origine de cette baisse. D’autre part le secteur des poulets de chair est en forte croissance : 5,6 millions de poussins en plus.

8,32 millions de poules pondeuses

D’après les chiffres des couvoirs 8,32 millions de poules pondeuses ont été élevées en Belgique en 2010, soit 1,3 millions de plus par rapport à 2009. Cette année par contre la tendance est totalement différente : jusqu’au mois d’août de cette année  les aviculteurs en Flandre ont élevé 1,35 millions de poules pondeuses en moins par rapport à l’an dernier. Par rapport à 2001 le cheptel de poules pondeuses a diminué de 2,78 millions de têtes.

Poules élevées en cage

Ce choix de la part des éleveurs a sans aucun doute été influencé par l’interdiction de l’élevage en batterie, qui entrera en vigueur à partir du 1er janvier 2012. Selon Eurostat actuellement 60% des poules pondeuses, soit 5,5 millions de poules, sont encore entassées dans des cages. La plupart de leurs œufs aboutissent dans des produits finis, car GfK a constaté récemment que seul 10% des œufs vendus proviendrait de poules élevées en batterie (en 2004 le pourcentage s’élevait  encore à 45,8%). Aujourd’hui le consommateur opte plutôt pour des œufs d’élevage au sol (53,5%) ou des œufs d’élevage en plein air (31,6%), alors que les œufs biologiques n’obtiennent que 4,7%.

126 millions de poussins de chair

D’autre part le cheptel des poulets de chair est en hausse : durant les huit premiers mois de cette année 126 millions de poussins environ ont été élevés, soit 5,6 millions de plus par rapport à la même période  l’an dernier. Le secteur des poulets de chair n’atteint pas encore son record d’autrefois : en 2010, 24 millions de poules en moins ont été engraissées par rapport à 2001, juste après la crise de la dioxine.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Fermeture d’Albert Heijn à Louvain

26/04/2017

Le point de vente d’Albert Heijn sur la Engels Plein à Louvain ferme ses portes. D’ici quelques semaines le magasin rouvrira, mais cette fois sous l’étendard de l’enseigne allemande Lidl.

Les coûts pèsent sur le bénéfice de Coca-Cola

25/04/2017

Au premier trimestre 2017 le fabricant de boissons rafraîchissantes Coca-Cola a généré moins de bénéfice que l’année auparavant. De plus le chiffre d’affaires est à nouveau en recul, et ce pour le huitième trimestre consécutif.

Ikea envisage le lancement de restaurants individuels

24/04/2017

Vu le succès grandissant des restaurants Ikea dans les magasins de la chaîne, le géant suédois envisage l'ouverture de restaurants individuels. Ikea Food est l'un des segments qui connaît la plus forte croissance au sein du groupe.

Filet Pur : Ce n’est qu’une suggestion, Jef

21/04/2017

Certains retailers ont trop d’argent, mais manquent d’idées marketing. L’Asie a un problème d’alcool et vous devriez vraiment manger plus de légumes. Voilà un petit échantillon de ce que vous propose RetailDetail Food dans sa joyeuse rubrique hebdomadaire.

Danone aux prises avec des volumes en baisse

21/04/2017

Le chiffre d’affaires de l’entreprise alimentaire Danone a grimpé de 3% au cours du premier trimestre 2017, alors que le volume a enregistré un recul de 2,6%.  C’est principalement la vente de produits laitiers qui a été décevante.

Konings reprend une usine française de Bacardi

21/04/2017

Le fabricant de boissons Konings a racheté une usine de son concurrent Bacardi-Martini.  Dès le 1er janvier, l’établissement situé à Beaucaire, ainsi que ses 72 collaborateurs, seront aux mains de l’entreprise belge.

Back to top