Amazon promet de devenir neutre pour le climat

Amazon promet de devenir neutre pour le climat

D’ici 2021, Amazon enverra des camionnettes électriques sur les routes et d’ici 2040, le géant en ligne souhaite devenir totalement neutre pour le climat. Voici la nouvelle promesse faite par le PDG d’Amazon, Jeff Bezos, au niveau climatique, en réponse aux actions de ses employés.

 

 

« Si Amazon peut y arriver, tout le monde le peut. »

Amazon dévoile ses objectifs climatiques dans le nouveau programme « The Climate Pledge » : d’ici 2040, dix ans plus tôt que prévu dans l’accord climatique de Paris, l’entreprise veut être totalement neutre en carbone. Jeff Bezos appelle également d’autres entreprises à suivre son exemple.


« Nous en avons assez de suivre le mouvement. Nous avons décidé d’utiliser notre taille et notre poids sur l’échelle mondiale pour faire la différence », déclare M. Bezos selon le site d’information américain GeekWire. « Si une entreprise disposant d’autant d’infrastructures physiques qu’Amazon, qui livre plus de 10 milliards d’articles par an, peut respecter l’accord de Paris dix ans plus tôt que prévu, toute entreprise peut le faire »


Énergies renouvelables et voitures électriques

Concrètement, le géant de la vente au détail annonce que d’ici cinq ans, 80 % de l’énergie consommée dans le monde par l’entreprise sera renouvelable et qu’il passera entièrement aux énergies renouvelables d’ici 2030. « Pour ce faire, Amazon utilise 15 parcs éoliens et solaires à l’international », explique Jeff Bezos lors d’une conférence de presse. Il a également annoncé plus tôt que les toits de 50 centres de traitement seraient équipés de panneaux solaires.


En outre, Amazon a acheté 100 000 camionnettes électriques pour effectuer des livraisons du programme Prime aux États-Unis. L’année prochaine certains prototypes en cours de développement par Rivian, fabricant américain de véhicules électriques, seront peut-être déjà mis en circulation, mais il faudra attendre 2021 pour les livraisons électriques. 


L’ensemble de la flotte devrait être opérationnelle d’ici 2024. Plus tôt cette année Jeff Besos avait déjà investi massivement dans le jeune concurrent de Tesla, Rivian. Les rumeurs selon lesquelles la coopération aboutirait à une reprise ne manquent donc pas. 

 

Les employés planifient une grève pour le climat

Afin de promouvoir la transparence, Amazon lance également un site Web qui présente ses objectifs et ses progrès en matière de développement durable. Par exemple, l’acteur du commerce électronique admet sur le site avoir émis 44,4 millions de tonnes de CO². Bezos promet également d’investir 100 millions de dollars dans un nouveau fonds pour la conservation et le reboisement des forêts.


Cette annonce n’est pas le fruit du hasard puisqu’elle intervient la veille d’une grève chez Amazon planifiée par ses propres employés. Un groupe d’employés du retailer s’est rassemblé sous le nom de « Amazon Employees for Climate Justice » et exerce des pressions sur la direction depuis quelque temps déjà. Les militants se disent satisfaits de la nouvelle, mais promettent de continuer à lutter sans relâche.