Hema remonte la pente

Hema remonte la pente
Shutterstock

La chaîne de magasins néerlandaise Hema semble enfin reprendre le dessus, comme en témoignent les chiffres du premier trimestre 2017 publiés par le groupe : le chiffre d’affaires a augmenté et la perte nette a baissé.

Croissance sur tous les marchés

Durant les trois premiers mois de son exercice comptable Hema a réalisé un chiffre d’affaires de 283,4 millions d’euros, soit une hausse de 4 ,8% par rapport à l’année précédente. Sur base comparable il est question d’une croissance de 2,7%. L’EBITDA est passé de 15,8 millions d’euros à 17,9 millions d’euros. Pourtant Hema reste dans le rouge avec une perte nette de 12,4 millions d’euros ; perte néanmoins inférieure à celle de 14,7 millions d’euros enregistrée l’année auparavant.


Les catégories des produits ménagers et de soins ont enregistré la plus forte croissance, avec une hausse des ventes de 9,6%. La branche des vêtements a progressé de 2,3%. Par contre l’alimentation montre en léger recul, notamment parce que les campagnes de promotion pour ce segment ont été moins nombreuses.


Aux Pays-Bas le chiffre d’affaires a augmenté de 3,8% pour atteindre 217,9 millions d’euros. La Belgique et le Luxembourg ont vu leur chiffre d’affaires progresser de 5,5% à 33,4 millions d’euros. En France le chiffre d’affaires a grimpé de 16,3%. L’Allemagne affiche la plus forte croissance avec +29,5%.


« Nous avons bien démarré 2017, malgré le fait que la première moitié de l’année est généralement une période plus faible pour les retailers », commente le CEO Tjeerd Jegen. « Nos ventes en ligne ont augmenté de manière significative et notre chiffre d’affaires a progressé dans tous les pays. »

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Shoptalk Europe : dernière chance de réduction pour réservation anticipée

21/09/2017

(publireportage) Shoptalk Europe, le salon dédié à l’innovation dans le retail, se tiendra du 8 au 11 octobre 2017 à Copenhague. Au programme les tendances, technologies et business models qui déterminent le shopping à l’ère de la disruption digitale.

Le géant du bricolage Kingfisher à la peine

21/09/2017

Durant le 1er semestre Kingfisher, le numéro un du bricolage en Europe, a généré davantage de bénéfice qu’attendu par les analystes. Voilà pour la bonne nouvelle, car la faiblesse de la livre sterling affecte le CA et les filiales françaises déçoivent.

Inditex : ralentissement de la croissance du CA

21/09/2017

Le groupe de mode espagnol Inditex, qui détient notamment les enseignes Zara et Massimo Dutti, a déçu les attentes des analystes au deuxième trimestre. En cause : le ralentissement de la croissance organique et les effets de change défavorables.

Esprit triple son bénéfice net en 2017

20/09/2017

Au cours de son exercice comptable 2016-2017 l’enseigne de mode Esprit est parvenue à tripler son bénéfice net. Pourtant le chiffre d’affaires a régressé de près de 9%, mais ce recul est lié essentiellement à la réduction du nombre de magasins.

Hema ne fait plus la distinction entre filles et garçons

20/09/2017

A la fin de cette année Hema abandonnera les indications de genre sur ses vêtements pour enfants : les emballages n’afficheront donc plus s’il s’agit d’un vêtement pour fille ou garçon.  Ainsi Hema s’inscrit dans une tendance actuelle très nette.

Forte croissance pour le torréfacteur Miko

20/09/2017

Durant le 1er semestre de 2017 le fabricant de café et d’emballages plastiques Miko a progressé de plus de 12%. Ainsi le groupe de Turnhout est sur la bonne voie en vue d’atteindre pour la première fois un CA annuel de plus de 200 millions d’euros.

Back to top