Monoprix bannit les catalogues papiers

Le distributeur français Monoprix annonce la suppression de ses catalogues papiers. Afin de réduire son empreinte écologique, le retailer a décidé de miser sur la communication client par voie digitale.


2400 tonnes de papier

Chaque année les chaînes de magasins françaises distribuent plus de 20 milliards de catalogues, brochures et prospectus publicitaires papiers, souligne Monoprix dans un communiqué de presse. Cette année il y en aura au moins 30 millions en moins, puisque l’enseigne a décidé de changer radicalement sa stratégie de communication. La chaîne de supermarchés urbains entend utiliser des moyens plus respectueux de l’environnement et économiser ainsi 2400 tonnes de papier.


Comme arguments le retailer évoque la préservation des forêts et la diminution de la consommation d’eau, des transports et des émissions de CO2. Selon une étude de Human & Green Consultants, l’impact écologique d’un prospectus digital serait 14 fois inférieur à celui de la version papier. En outre, la communication digitale permet d’offrir le bon produit à la bonne personne au bon moment. Les catalogues seront désormais disponibles via l’application mobile Monoprix & moi, mais également via des sites web et des applications partenaires spécialisées.


Monoprix est une filiale du groupe Casino, avec plus de 800 magasins urbains dans plus de 250 villes, sous les enseignes Monoprix, monop' et Naturalia. En 2018 la chaîne a réalisé un chiffre d’affaires de 5 milliards d’euros.