Les start-up de Rocket Internet sont en bonne voie, mais subissent des pertes

Les start-up de Rocket Internet sont en bonne voie, mais subissent des pertes

Les différentes entreprises du fonds d’investissement allemand Rocket Internet ont toutes enregistré des pertes en 2015.  Le dirigeant Oliver Samwer précise pourtant que les start-up du groupe sont toutes en bonne voie.

Point de retournement atteint

En 2015, Rocket Internet a enregistré des pertes de près de 200 millions d’euros, et ce à cause des mauvaises prestations des start-up dans lesquelles l’entreprise a investi.  Il y a un an, elle avait pourtant enregistré un bénéfice de 429 millions d’euros.  Oliver Samwer est contraint d’avouer que les différentes start-up dans lesquelles l’entreprise a investi, n’ont pas encore réussi à engendrer des bénéfices.  Il espère que le point de retournement a été atteint et que cette année amènera de meilleurs résultats.


Samwer prétend que la perte est un mal nécessaire.  « Le fait d’atteindre en premier lieu une masse critique, est une condition dans le secteur de l’internet », selon Oliver Samwer.  « S’il devait ne pas y avoir de concurrents, tout serait différent.  Mais dans notre monde, vous devez d’abord atteindre une certaine masse avant de pouvoir stabiliser les coûts. »


L’objectif reste donc de sortir trois entreprises de Rocket Internet des chiffres rouges d’ici 2017.  Rocket Internet se cache derrière des entreprises comme HelloFresh, Lazada, Home24 et est co-responsable de la création de Zalando.