Maisons du Monde : solides performances et nouveau PDG

Maisons du Monde : solides performances et nouveau PDG

Après un solide premier trimestre, la chaîne de meubles et de décoration Maisons du Monde poursuit sa croissance avec un nouveau PDG à la tête de l’entreprise et en acquérant son partenaire sectoriel américain Modani.

Modèle omnicanal

Au cours du premier trimestre, le chiffre d’affaires du retailer a augmenté de 11,5 % pour atteindre les 255 millions d’euros, la croissance comparable affichait un joli 5,1%.  Ce sont surtout les activités en ligne (+ 15,1%) et l’activité internationale (+14,3%) qui ont enregistré des résultats particulièrement bons.  Pour l’année 2018, Maisons du Monde prévoit une croissance d’environ 10% du chiffre d’affaires, 25 à 30 ouvertures de magasins et une marge EBITDA de plus de 13%.

 

Un nouveau PDG entrera en fonction le 1er juillet.  Julie Walbaum succèdera à Gilles Petit qui a dirigé l’entreprise durant trois ans et qui a notamment réalisé une introduction en bourse réussie.  « C’est le bon moment de transférer les responsabilités opérationnelles à un successeur digne de ce nom », précise Petit.  Ce successeur vient des propres rangs de l’entreprise : Walbaum exerce la fonction de ‘executive director digital, customer marketing & customer care’ chez Maisons du Monde depuis 2014.  Petit reste membre du conseil d’administration de l’entreprise et conseillera la nouvelle dirigeante pour assurer une transition en douceur.

 

De plus, la chaîne fait également son entrée aux Etats-Unis en acquérant 70% des actions de Modani.  Cette chaîne de meubles utilise un modèle d’affaires omnicanal similaire, avec un assortiment qui change rapidement à travers différents styles et catégories.  Modani réalise un chiffre d’affaires de 41,1 millions de dollars (environ 38 millions d’euros) avec dix showrooms et une boutique en ligne.  Maisons du Monde engendre un chiffre d’affaires de plus d’un milliard d’euros avec ses 313 magasins répartis dans sept pays européens : la Belgique, l’Allemagne, la France, l’Italie, le Luxembourg, l’Espagne et la Suisse.  L’e-commerce représente 21% du chiffre d’affaires de la chaîne.