‘Participatiemaatschappij Vlaanderen’ investit dans FNG

‘Participatiemaatschappij Vlaanderen’ investit dans FNG

Le fonds d’investissement gouvernemental Participatiemaatschappij Vlaanderen (PMV) investit 15 millions d’euros dans le groupe de mode FNG et acquiert ainsi 5% des actions. Ce capital servira à financer l’expansion internationale.

Succès sur un marché pourtant difficile

L’investissement de PMV est une chance pour FNG, estime le CEO  Dieter Penninckx : « Trouver de petits investisseurs n’est pas un problème, mais attirer de gros investisseurs, c’est plus difficile », explique-t-il dans le journal De Tijd.


La difficulté à trouver des gros investisseurs est liée au fait que le secteur de la mode est sous pression. Or l’objectif de PMV est précisément d’investir dans des secteurs qui traversent une période difficile. « Nous avons opté pour FNG, car par le passé le groupe a démontré qu’il pouvait appliquer avec succès sa stratégie sur un marché pourtant difficile », commente Roald Borré de PMV.


Expansion à l’étranger

Ce capital supplémentaire permettra à FNG d’accélérer le déploiement du nouveau concept de Brantano, lancé il y a un an : 60% des magasins de Brantano ont déjà été transformés selon le nouveau concept et les magasins restants le seront dans les mois à venir.


L’investissement de PMV permettra également à FNG de s’étendre à l’étranger. Cette semaine le groupe ouvre un magasin CKS à Barcelone, son premier magasin en gestion propre en Espagne. Et l’Allemagne a accueilli le premier magasin de Claudia Sträter. Les deux pays vendaient déjà les collections du groupe dans certains grands magasins et en ligne. D’ici peu FNG s’attaquera à la France.


Par ailleurs l’e-commerce reste un moteur de croissance important pour l’entreprise. « Notre division e-commerce continue de croître, à raison de 10 à 20% aux Pays-Bas et encore davantage en Belgique », affirme Penninckx. Une grande partie des ventes se fait également via des partenaires externes, comme Zalando et bol.com : « Les ventes via ces plateformes externes représentent un tiers de nos ventes en ligne. »