1,6 millions de boutons pour la bonne cause

1,6 millions de boutons pour la bonne cause

Ces derniers mois les clients Veritas ont ramené pas moins de 1.582.579 vieux boutons dans les 105 filiales de la chaîne. L’action s’inscrit dans le cadre d’un projet caritatif  pour enfants défavorisés qui réaliseront une œuvre d’art à partir des boutons récoltés. Veritas souhaite fêter ainsi de manière originale son 120ème anniversaire.

Projets pour enfants défavorisés

Veritas a sélectionné dans chaque province belge et à Bruxelles un projet d’une association impliquée dans l’aide aux enfants en situation de vie difficile pour cause de maladie ou de pauvreté. Les milliers de boutons récoltés seront utilisés dans divers ateliers créatifs, où des enfants défavorisés pourront  réaliser une œuvre d’art unique à partir des boutons :  ainsi une ferme pour enfants réalisera des animaux, des plaines de jeux décoreront leurs équipements de boutons, le matériel pédagogique sera égayé par des boutons…


Rien d’étonnant à ce que le bouton soit le thème central du projet : le bouton est l’emblème de  cette entreprise plus que centenaire, qui  débuta en 1892 lorsque que  Jean-Baptiste Leestmans reprit une mercerie dans la Lange Beeldekensstraat à Anvers. Il  y approvisionnait ses propres clients, mais également des marchands ambulants faisant du porte-à-porte avec des articles de mercerie et des accessoires de coiffure. Ce fut le début d’une croissance constante au fil des décennies. C’est en 1924 qu’apparaît pour la première fois le nom de Veritas. Aujourd’hui le réseau compte 105 points de vente.


Ces derniers mois Veritas a déjà organisé de nombreuses actions dans le cadre de son année jubilaire, qui sera  clôturée par cette action caritative. Les divers ateliers se dérouleront à partir du 8 janvier jusqu’à la mi-février.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Une lueur d’espoir pour le commerce de la mode en 2018

08/12/2017

Le plus dur est passé pour le secteur de la mode, conclut l’étude de McKinsey. Mais rien ne sera plus comme avant : la croissance proviendra surtout du Sud et de l’Orient, le fast-fashion s’accélérera et les grands gagneront du terrain.

Weekday également à Bruxelles au printemps prochain

06/12/2017

Après deux boutiques à Anvers, Weekday, l’une des enseignes appartenant au groupe suédois H&M, fera son entrée à Bruxelles au printemps prochain avec l’ouverture d’un magasin dans la rue Capitaine Crespel, à deux pas de l’avenue de la Toison d’Or.

Gucci suspecté d’évasion fiscale

04/12/2017

Les bureaux de Gucci à Milan et Florence ont été perquisitionnés par le fisc italien qui soupçonne le groupe de luxe d’évasion fiscale. Gucci confirme qu’une enquête est en cours et dit accorder sa pleine coopération aux autorités compétentes.

L’ASBL Terre vise 5 Factory Shops dans la région bruxelloise

01/12/2017

Cette semaine l’ASBL Terre a ouvert un deuxième Factory Shop dans la région bruxelloise, à Anderlecht plus précisément. L’entrepôt propose des vêtements de seconde main à grande échelle, collectés via des containers répartis dans tout le pays.

Quiksilver lance une offre publique d’achat sur Billabong

01/12/2017

La marque de surf Quiksilver a lancé une offre publique d’achat de près de 150 millions de dollars (125 millions d’euros) sur son concurrent Billabong, sans doute la seule issue possible pour Billabong qui a été déficitaire ces dernières années.

Essentiel débarque en Allemagne

30/11/2017

La marque de mode belge Essentiel poursuit son expansion européenne. En décembre le label fera son entrée en Allemagne, avec l’ouverture d’un premier magasin à Cologne, auquel viendront s’ajouter d’autres magasins et un webshop allemand l’an prochain.

Back to top