Abercrombie & Fitch continue de perdre du terrain

Abercrombie & Fitch continue de perdre du terrain

Il fut un temps où la marque américaine Abercrombie & Fitch était l’une des plus branchées au monde, mais ces jours de gloire sont aujourd’hui révolus. Les ventes ne cessent de chuter et le dernier trimestre n’y fait pas exception.

No logo!

Une fois de plus le chiffre d’affaires d’ Abercrombie & Fitch au quatrième trimestre (clos fin janvier) a reculé de 10% (à données comparables) par rapport au même trimestre l’an dernier : pire encore que les prévisions des analystes qui tablaient sur un recul de -8,2%. Le bénéfice a même chuté d’un quart à 44,4 millions de dollars (environ 40 millions d’euros). La réaction des investisseurs ne s’est d’ailleurs pas fait attendre : d’emblée l’action a plongé de 15%, soit le niveau le plus bas depuis ces six dernières années.


A&F et sa marque sœur Hollister ont connu un succès fulgurant grâce à leurs collections ornées de logos proéminents. Or aujourd’hui ces logos n’ont plus la cote et les ventes sont en chute libre. C’est pourquoi  l’an dernier le groupe a décidé de faire disparaître progressivement les logos sur ses vêtements.


Par ailleurs A&F, qui fin de l’année dernière a congédié son flamboyant CEO Mike Jeffries, fait le grand ménage de son réseau de magasins : rien qu’aux Etats-Unis l’enseigne a fermé 52 magasins l’an dernier et cette année 60 autres fermetures sont programmées. Fin janvier le groupe comptait encore 799 magasins aux USA. Hors Etats-Unis l’enseigne a ouvert 15 nouveaux magasins en 2014 et cette année 15 autres magasins devraient s’y ajouter. Actuellement le groupe détient 170 magasins en dehors des Etats-Unis.

 

Tags: