Abercrombie & Fitch prolonge le contrat de son CEO

Abercrombie & Fitch prolonge le contrat de son CEO

Abercrombie & Fitch a prolongé d’un an le contrat de son CEO Mike Jeffries, bien que le chiffre d’affaires de l’enseigne de mode soit en régression depuis un certain temps déjà et malgré la pression de actionnaires demandant la démission de Jeffries.

Des actionnaires mécontents

Le contrat de Jeffries chez Abercrombie & Fitch, d’une durée de cinq ans,  devait se terminer le 1er février 2014, mais sera donc prolongé d’un an. Dans le cadre de ce nouveau contrat, Jeffries gagnera 1,1 million d’euros par an et si l’entreprise atteint certains objectifs, le CEO  bénéficiera d’un bonus annuel pouvant s’élever jusqu’à 3,3 millions d’euros. Par ailleurs le contrat comprend également un ‘long-term incentive’ pouvant atteindre 4,5 millions d’euros.


Pourtant Jeffries est à la tête d’une entreprise qui a déjà perdu pas mal de plumes : le chiffre d’affaires est en recul depuis trois trimestres. C’est pourquoi Engaged Capital, qui détient 0,5 pour cent des actions de l’entreprise, a exigé le remplacement de Jeffries. De plus Engaged Capital espère que l’entreprise puisse être vendue, mais estime que Jeffries y fait obstacle.


Aussi Engaged Capital se dit mécontent du nouveau contrat du CEO : « La décision semble avoir été prise sans aucune discussion préalable avec les actionnaires. Il s’agit d’une décision prise à la hâte, à peine une semaine après notre demande (de démission de Jeffries) », écrit Glenn Welling, membre de la direction de Engaged Capital, dans un courrier adressé à la direction d’Abercrombie & Fitch.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Hunkemöller à la conquête de la Suisse

17/08/2017

Après avoir lancé son webshop en Suisse en septembre de l’an dernier, l’enseigne de lingerie néerlandaise Hunkemöller compte désormais y ouvrir des magasins physiques. La première ouverture est prévue pour octobre.

Le chausseur Bally est à vendre

16/08/2017

Après s’être déjà séparé de la marque de chaussures britannique Jimmy Choo, la société d’investissement autrichienne JAB Holding cherche à présent à céder le chausseur suisse Bally pour un montant d’au moins 600 millions d’euros.

Crocs perd son brevet sur ses célèbres sabots

14/08/2017

L’enseigne de chaussures Crocs a perdu son procès concernant le brevet sur le design de ses célèbres sabots. Selon l’instance américaine Patent and Trademark Office (USPTO), une autre entreprise utilisait déjà un design semblable auparavant.

Zalando à nouveau en croissance de plus de 20%

10/08/2017

Zalando a atteint de justesse son objectif de croissance de plus de 20% au deuxième trimestre de 2017. Pour l’ensemble de l’exercice l’e-commerçant allemand continue de tabler sur une croissance comprise entre 20 et 25%.

Gucci intente un procès contre Forever 21

09/08/2017

Gucci a décidé d’intenter un procès contre la chaîne de vêtements Forever 21 aux Etats-Unis. Selon la maison de mode italienne, l’enseigne américaine aurait copié un design spécifique de la marque de luxe.

Ralph Lauren fait mieux que prévu

08/08/2017

La maison de couture Ralph Lauren a enregistré d’excellents résultats au premier trimestre. Tant sur le plan de son chiffre d’affaires que sur celui de ses bénéfices, les résultats dépassent les prévisions des analystes. Il y a un an, l’entreprise avait dû déplorer d’importantes pertes.

Back to top