Adidas envisage de vendre Reebok

Adidas envisage de vendre Reebok
Photo : Shutterstock.com

Plusieurs sources rapportent que le géant allemand des articles de sport Adidas envisage de vendre sa marque sœur Reebok, particulièrement impactée par la crise sanitaire. 

 

Évaluation interne

Selon Bloomberg, la décision ne tombera pas avant plusieurs mois. L’analyse interne n’en serait encore qu’à ses débuts. Une porte-parole d’Adidas n’a pas souhaité réagir à ces rumeurs.

 

Depuis qu’il a pris la direction d’Adidas en 2016, Kasper Rorsted a dû à plusieurs reprises démentir des rumeurs affirmant qu’il voulait vendre la marque. Son règne a cependant été marqué par de nombreuses mesures d’économies. Il a notamment fermé des boutiques Reebok peu performantes et a laissé expirer plusieurs contrats de licence.

 

Crise sanitaire

Reebok se porte mieux depuis le début de l’année dernière. Mais le récent confinement imposé par la crise sanitaire a frappé la marque de plein fouet. Ses ventes ont chuté de quelque 42% au deuxième trimestre, alors que chez Adidas, la contraction s’est limitée à 33%.

 

Adidas a acquis Reebok en 2006 pour 3,8 milliards de dollars (3,2 milliards d’euros). Parmi les candidats potentiels figurent VF Corp, connue pour les marques Timberland et The North Face, et le groupe chinois Ata International .