Alibaba cible les clients occidentaux avec sa nouvelle application fast fashion

Alibaba cible les clients occidentaux avec sa nouvelle application fast fashion
allyLikes

Le géant chinois de l’e-commerce Alibaba a lancé allyLikes, une nouvelle plateforme de fast fashion destinée aux marchés américain et européen. C’est aussi un concurrent direct de Shein, le webshop de mode chinois qui a pris d’assaut l’Occident.

 

Modèle éprouvé

Les deux modèles présentent des ressemblances frappantes. Shein se concentre sur les jeunes clients hors de Chine et propose de nouveaux articles à des prix avantageux chaque semaine. Le détaillant de mode, parfois surnommé le « TikTok de l’e-commerce », est devenu l’application de shopping la plus téléchargée aux États-Unis cette année.

 

AllyLikes vend de tout, des bijoux fantaisie au prêt-à-porter. Vous pouvez même y trouver une veste en cuir pour moins de 30 euros. L’entreprise expédie ses produits en Europe, aux États-Unis et au Canada. L’application est disponible dans plusieurs langues européennes, dont l’espagnol, le français, l’italien et le portugais. Mais comme d’autres acteurs de la mode rapide, le grand atout d’allyLikes est sa réactivité aux nouveaux styles et aux nouvelles tendances.  Plus de 500 nouveaux articles sont ajoutés à la plateforme chaque semaine, écrit FashionUnited. Pour promouvoir l’application, l’entreprise fait surtout appel aux influenceurs.

 

5.000 téléchargement

Pour l’instant, allyLikes n’en est qu’à ses débuts. Selon les données de Sensor Tower, l’application a été téléchargée moins de 5 000 fois dans le monde depuis septembre. Sur la même période, Shein a enregistré environ cinq millions de téléchargements et Alibaba deux millions.