Automne pourri pour les magasins de mode belges | RetailDetail

Automne pourri pour les magasins de mode belges

Automne pourri pour les magasins de mode belges

Ce mardi, 6 décembre, débute la période d’attente avant les soldes pour les magasins de vêtements et de chaussures. Jusqu’au 3 janvier, date officielle du début des soldes, les commerçants ne peuvent annoncer, ni suggérer aucune réduction. Tant le SNI (Syndicat Neutre pour Indépendants), qu’ Unizo-ModeUnie (Organisation flamande des indépendants)  indiquent que ces derniers mois ont été particulièrement médiocres pour les magasins de mode et espèrent donc que tous les commerçants respecteront la période d’attente, qui selon eux est cruciale pour les boutiques indépendantes .

-7% par rapport à l’année dernière

Selon ModeUnie les commerçants le mois dernier ont vu leurs ventes diminuer de 2% par rapport à l’année dernière, à noter toutefois que novembre 2010 avait été un très bon mois vu les circonstances hivernales. Suite à un automne exceptionnellement doux, les manteaux d’hiver, les gros pulls, les bottes sont restés  en rayon. Les nombreux communiqués concernant la crise de l’euro, la récession, l’impasse politique ont incité les consommateurs à postposer leurs achats.


Selon une enquête du SNI menée auprès de 511 magasins de mode, les boutiques ont connu une baisse de leur chiffre d’affaires de 7%. « Le pire automne depuis des années : 78% des commerçants a régressé, 18% a réalisé un chiffre d’affaires plus ou moins semblable et seul 4% a progressé. Il faut espérer que les soldes d’hiver seront fantastiques », explique Christine Mattheeuws, présidente du SNI. Toutefois le SNI se doit de nuancer ses chiffres : suite à l’été pourri, la vente des collections automne et hiver  a démarré bien plus tôt qu’habituellement.

 

Respect de la période d’attente

Même s’il y a divergence entre les deux organisations d’indépendants quant à l’évaluation de la baisse du chiffre d’affaires, une chose est sûre pour tous deux : pour le commerce de détail la période d’attente avant les soldes est vitale, d’où leur appel aux commerçants de respecter ce temps d’attente. « Sans cette période d’attente les boutiques indépendantes risqueraient de disparaître face à la concurrence des grandes chaînes de mode ; qui à tout moment peuvent proposer des promotions et qui disposent d’une structure marketing pouvant atteindre le grand public », souligne le SNI.


Unizo approuve ce point de vue : « La période d’attente est essentielle pour les boutiques indépendantes, afin de garder une certaine marge. En faisant démarrer les soldes à une date bien précise l’on crée pour le consommateur un moment d’euphorie, ce qui stimule d’autant  plus les soldes ». Preuve tangible de cet argument : le plus grand moment d’euphorie retail au monde déclenché par le weekend de Thanksgiving et Black Friday, au cours desquels les Américains ont dépensé 52,5 milliards de dollars (quasi 40 milliards d’euros), quasi 17% de plus par rapport à l’année précédente.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure



Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Adidas veut renforcer les liens avec le petit commerçant

15/07/2018

Adidas veut renforcer les liens avec le retail après les critiques des commerçants selon lesquels le géant allemand du sport promeut son webshop de façon trop agressive. Le rôle joué par des chaînes physiques internationales serait (trop?) important.

Les ventes Burberry en hausse grâce à la nouvelle stratégie

11/07/2018

La nouvelle stratégie de la marque de mode britannique Burberry porte ses fruits : l’entreprise a vu le CA de ses propres filiales augmenter de 3% au cours du dernier trimestre. Le CA total s’élève à 479 millions de livres sterling.

Wibra toujours à la peine

10/07/2018

En 2017 l’enseigne de mode discount Wibra a enregistré de faibles performances dans ses magasins belges : le chiffre d’affaires y a chuté de 7% à 61,7 millions d’euros, tandis que le bénéfice a fondu de 6,5 à 0,5 million d’euros.

Chiffre d’affaires décevant pour le groupe de lingerie Van de Velde

10/07/2018

L’entreprise de lingerie est-flandrienne Van de Velde est confrontée à une baisse de ses ventes. Malgré une légère amélioration fin avril, le chiffre d’affaires semestriel a chuté de 3,9% à 110,8 millions d’euros.

FNG fait son entrée à la bourse de Bruxelles avec 60 millions d’euros

06/07/2018

Le groupe de mode FNG a levé 60 millions d’euros lors d’une nouvelle émission d’actions. A partir du 9 juillet les nouvelles actions seront cotées non seulement à la bourse d’Amsterdam, mais également et pour la première fois à la bourse de Bruxelles.

L’aventure s’achève pour le webshop de sport Athleteshop

02/07/2018

Le webshop de sport Athleteshop a demandé la faillite. Depuis le début de cette année les plaintes concernant des livraisons tardives étaient nombreuses et à présent plusieurs fournisseurs auraient mis fin à la collaboration.