Automne pourri pour les magasins de mode belges

Automne pourri pour les magasins de mode belges

Ce mardi, 6 décembre, débute la période d’attente avant les soldes pour les magasins de vêtements et de chaussures. Jusqu’au 3 janvier, date officielle du début des soldes, les commerçants ne peuvent annoncer, ni suggérer aucune réduction. Tant le SNI (Syndicat Neutre pour Indépendants), qu’ Unizo-ModeUnie (Organisation flamande des indépendants)  indiquent que ces derniers mois ont été particulièrement médiocres pour les magasins de mode et espèrent donc que tous les commerçants respecteront la période d’attente, qui selon eux est cruciale pour les boutiques indépendantes .

-7% par rapport à l’année dernière

Selon ModeUnie les commerçants le mois dernier ont vu leurs ventes diminuer de 2% par rapport à l’année dernière, à noter toutefois que novembre 2010 avait été un très bon mois vu les circonstances hivernales. Suite à un automne exceptionnellement doux, les manteaux d’hiver, les gros pulls, les bottes sont restés  en rayon. Les nombreux communiqués concernant la crise de l’euro, la récession, l’impasse politique ont incité les consommateurs à postposer leurs achats.


Selon une enquête du SNI menée auprès de 511 magasins de mode, les boutiques ont connu une baisse de leur chiffre d’affaires de 7%. « Le pire automne depuis des années : 78% des commerçants a régressé, 18% a réalisé un chiffre d’affaires plus ou moins semblable et seul 4% a progressé. Il faut espérer que les soldes d’hiver seront fantastiques », explique Christine Mattheeuws, présidente du SNI. Toutefois le SNI se doit de nuancer ses chiffres : suite à l’été pourri, la vente des collections automne et hiver  a démarré bien plus tôt qu’habituellement.

 

Respect de la période d’attente

Même s’il y a divergence entre les deux organisations d’indépendants quant à l’évaluation de la baisse du chiffre d’affaires, une chose est sûre pour tous deux : pour le commerce de détail la période d’attente avant les soldes est vitale, d’où leur appel aux commerçants de respecter ce temps d’attente. « Sans cette période d’attente les boutiques indépendantes risqueraient de disparaître face à la concurrence des grandes chaînes de mode ; qui à tout moment peuvent proposer des promotions et qui disposent d’une structure marketing pouvant atteindre le grand public », souligne le SNI.


Unizo approuve ce point de vue : « La période d’attente est essentielle pour les boutiques indépendantes, afin de garder une certaine marge. En faisant démarrer les soldes à une date bien précise l’on crée pour le consommateur un moment d’euphorie, ce qui stimule d’autant  plus les soldes ». Preuve tangible de cet argument : le plus grand moment d’euphorie retail au monde déclenché par le weekend de Thanksgiving et Black Friday, au cours desquels les Américains ont dépensé 52,5 milliards de dollars (quasi 40 milliards d’euros), quasi 17% de plus par rapport à l’année précédente.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure



Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Inditex : ralentissement de la croissance du CA

21/09/2017

Le groupe de mode espagnol Inditex, qui détient notamment les enseignes Zara et Massimo Dutti, a déçu les attentes des analystes au deuxième trimestre. En cause : le ralentissement de la croissance organique et les effets de change défavorables.

Esprit triple son bénéfice net en 2017

20/09/2017

Au cours de son exercice comptable 2016-2017 l’enseigne de mode Esprit est parvenue à tripler son bénéfice net. Pourtant le chiffre d’affaires a régressé de près de 9%, mais ce recul est lié essentiellement à la réduction du nombre de magasins.

Hema ne fait plus la distinction entre filles et garçons

20/09/2017

A la fin de cette année Hema abandonnera les indications de genre sur ses vêtements pour enfants : les emballages n’afficheront donc plus s’il s’agit d’un vêtement pour fille ou garçon.  Ainsi Hema s’inscrit dans une tendance actuelle très nette.

Fred & Ginger et GINGER réunis sous Fred + Ginger

19/09/2017

Les enseignes Fred & Ginger et GINGER, toutes deux propriétés du groupe FNG,  se regroupent sous le nom Fred + Ginger. Désormais les collections pour enfants de Fred & Ginger et les vêtements pour dames de GINGER seront disponibles sous le même toit.

La rénovation de Brantano porte ses fruits

15/09/2017

Le nouveau concept de l’enseigne de chaussures Brantano, sous la houlette du groupe FNG, rencontre un vif succès. Plus de la moitié des magasins ont déjà été transformés et les magasins rénovés génèrent en moyenne 20% de chiffre d’affaires en plus.

Les fortes réductions pèsent sur la croissance du CA de H&M Group

15/09/2017

Au troisième trimestre le chiffre d’affaires du suédois H&M Group a progressé de 5%, mais cette croissance a néanmoins été impactée par les promotions importantes accordées durant la période d’été.

Back to top