Brantano lance le scan en 3D des pieds et des chaussures

Brantano lance le scan en 3D des pieds et des chaussures

Brantano est la première enseigne de chaussures en Belgique à proposer à ses clients « un scan en 3D des pieds et des chaussures ». Ce système doit faciliter l’achat de chaussures offline et online et limiter les retours.

« Une pointure 36 n’est pas l’autre »

Brantano utilise un appareil permettant de scanner l’intérieur des chaussures jusque dans les moindres détails.  « Nous avons constaté qu’une pointure 36 n’est pas l’autre, car les pointures diffèrent très fort d’après la marque », explique le CEO Stefaan Van Weyenbergh.


Le scanner de chaussures complète parfaitement le scanner en 3D des pieds déjà utilisé dans tous les magasins Brantano. Celui-ci mesure la longueur et la largeur des pieds, la hauteur du cou-de-pied, la différence entre le pied droit et le pied gauche et donne une pointure indicative. Toutes ces données sont ensuite sauvegardées sur une carte familiale personnelle remise au client.


Grâce aux informations enregistrées sur la carte, le consommateur trouvera aisément, tant en magasin (via un écran tactile) que via le webshop, la paire de chaussures correspondant parfaitement à ses mesures. Brantano dispose déjà de scans en 3D de plus de 3.000 paires de chaussures : 765 pour dames, 797 pour filles, 753 pour garçons et 696 pour hommes.


Outre le confort pour le client, ce système présente un autre grand avantage. « Les webshops de mode sont confrontés à un pourcentage de retours pouvant atteindre 50%. Chez Brantano, environ un quart des clients commandant des chaussures en ligne, les retournent », indique Van Weyenbergh, qui espère pouvoir réduire considérablement le nombre de retours grâce au scan en 3D.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: