C&A annule des contrats avec ses fournisseurs

C&A annule des contrats avec ses fournisseurs
Shutterstock.com

C&A a résilié la plupart de ses contrats avec des usines situées dans des pays en développement. La chaîne de mode refuse même de payer les commandes déjà produites, rapporte l’organisation de défense des droits de l’homme Human Rights Watch (HRW).

 

Réductions

HRW se base sur des conversations avec différents fournisseurs ainsi que sur des échanges de mails. Outre l’annulation des commandes, C&A demanderait également des réductions sur les expéditions, rapporte RTL Z. L’organisation des droits de l’homme appelle la chaîne de mode à prendre ses responsabilités : « D’autres chaînes de vêtements comme H&M et Zara paient encore les commandes qui ont été produites ou sont en cours de production », explique Aruna Kashap. « Les fournisseurs ont également engagé des frais pour la fabrication de ces vêtements. »

 

C&A confirme l’annulation des contrats, mais prétend être dos au mur maintenant que 1400 magasins ont été fermés à cause la crise du coronavirus. « Nous ne pouvons pas compenser cette perte avec les revenus issus de la boutique en ligne. En raison de ces circonstances exceptionnelles, nous nous concentrons sur le maintien de la liquidité. »

 

La chaîne déclare également qu’elle acceptera toutes les marchandises qui ont déjà quitté les usines. Pour les commandes en cours de production, l’entreprise de vêtement travaille sur des solutions individuelles avec les fournisseurs.