Calvin Klein et Tommy Hilfiger souffrent de la force du dollar

Calvin Klein et Tommy Hilfiger souffrent de la force du dollar

Le groupe de mode américain PVH Corp., dont font partie notamment Calvin Klein et Tommy Hilfiger, a annoncé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Hors effets de change le chiffre d’affaires a progressé de 3%.

La force du dollar joue les trouble-fête

Au cours du premier trimestre PVH Corp. a vu son chiffre d’affaires total régresser de 1,871 milliards de dollars à 1,785 milliards de dollars (1,629 milliards d’euros), soit une baisse de 4%. Ce recul est dû en grande partie à la force du dollar, qui joue doublement les trouble-fête : d’une part lors de la conversion des résultats internationaux, d’autre part suite à « l’impact négatif sur les dépenses des touristes internationaux en Amérique », explique le CEO Emanuel Chirico. Par contre, hors effets de change, le groupe affiche une belle croissance de 3%.


Calvin Klein enregistre d’excellents résultats : avec une croissance sous-jacente de 5% la marque a atteint un chiffre d’affaire total de 653,9 millions de dollars (596,9 millions d’euros), soit une baisse de 4% par rapport aux 665,3 millions de dollars réalisés un an auparavant). Même si la croissance aux Etats-Unis s’est limitée à 2% (338,8 millions dollars), le business international a progressé de 8% à taux de change constants (315,1 millions de dollars). Le chiffre d’affaires comparable du retail en gestion propre a grimpé de 10%.


En revanche les performances de Tommy Hilfiger sont moins satisfaisantes : son chiffre d’affaires total a régressé de 2%, passant de 862,4 millions de dollars l’an dernier à 767,1 millions de dollars aujourd’hui (environ 700,25 millions d’euros). La croissance sous-jacente s’est limitée à un petit pourcent. Aux Etats-Unis la marque a généré un chiffre d’affaires de 353,9 millions de dollars et dans le reste du monde 413,2 millions de dollars.


Heritage Brands (uniquement aux USA et commerce de gros principalement) a vu progresser son chiffre d’affaires de 5%, passant de 436 millions de dollars à 458,3 millions de dollars (environ 418,36 millions d’euros).


Pronostic annuel revu à la hausse

« Nous sommes très satisfaits des résultats du premier trimestre : ils dépassent nos pronostics, avec pour moteur de croissance notre marque Calvin Klein », souligne le CEO Emanuel Chirico. « Toutefois ces excellents résultats ont été en partie anéantis par la force du dollar américain. »


Pour le reste de l’année le CEO se montre modérément optimiste : « Quant à nos perspectives pour l’ensemble de l’exercice en cours, nous revoyons nos prévisions de bénéfice à la hausse, bien que la prudence soit de mise, étant donné que les taux de change et les dépenses des consommateurs dans le monde restent imprévisibles et volatils. »

 

Tags: