Cameleon reprend son concurrent hollandais ShopVIP

Cameleon reprend son concurrent hollandais ShopVIP

Le comptoir privé belge de vente textile, Cameleon, a repris son concurrent hollandais internet, ShopVIP pour un montant qui n’a pas été révélé. Cameleon possédait déjà son propre webshop, www.snapshop.be, ainsi que trois magasins offline dans la région bruxelloise.

Ventes privées de stocks excédentaires

Toutes les grandes marques textiles ont recours à des revendeurs pour écouler leurs stocks excédentaires rapidement aux prix les plus élevés possibles. Cette revente s’effectue en partie via un réseau d’entreprises qui organisent des ventes privées pour leurs membres. Dans ce petit monde Cameleon est l’un des principaux acteurs du Benelux. Ses 1,4 millions de membres ont le choix parmi 2,5 millions d’articles de plus de 500 marques partenaires.
 
A l’heure actuelle Cameleon réalise 30% de son chiffres d’affaires online et espère grâce à le reprise de ShopVIP augmenter ce pourcentage jusqu’à 50%. ShopVIP, qui cette année devrait  voir grimper son chiffre d’affaires de 3,75 millions à 5 millions d’euros, ainsi que Vente-Exclusive sont les deux principaux concurrents de Cameleon au Benelux. « Le marché online à l’avenir représentera pour nous aussi une part de plus en plus importante. Toutefois nos trois magasins physiques dans la région bruxelloise demeureront des points stratégiques : les ventes online génèrent de nombreux retours qui ne peuvent être gérés rapidement que via les magasins physiques »,  affirme Augustin Wigny, CEO de Cameleon.

 

Cameleon s’arme contre l’invasion française

Par la reprise de ShopVIP, Cameleon répond d’une part à la consolidation déjà annoncée du secteur de la vente online, mais – et peut-être surtout – à l’arrivée imminente des géants français, Vente Privée et Show Room Privé. « Toutes les études ont démontré que le consommateur ne jure que par les enseignes locales »,déclare Augustin Wigny avec confiance. En effet, Cameleon a affiché ces dernières années des chiffres en hausse très satisfaisants : en 2008 l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 22 millions d’euros et l’an dernier ce chiffre a grimpé jusqu’à 36 millions d’euros. Selon les derniers pronostics, cette année le chiffre d’affaires devrait se situer entre les 50 et 55 millions d’euros.

 

Actuellement Cameleon met la dernière main à un nouveau centre logistique de 10.000 m² près du canal maritime à Bruxelles. Le coût de l’investissement s’élève à 350.000 euros.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Scotch & Soda poursuit sa conquête de la France

18/05/2017

D’ici peu le label de mode néerlandais Scotch & Soda ouvrira deux nouvelles boutiques en France, l’une à Dijon, l’autre à Paris. Outre ces deux nouveaux magasins, la marque exploite déjà neuf boutiques dans l’Hexagone.

Uniqlo débarque à Bruxelles

18/05/2017

Cet automne la chaîne de mode japonaise Uniqlo ouvrira son premier magasin bruxellois. Après Anvers et le Wijnegem Shopping Center (près d’Anvers), il s’agit de la troisième implantation de l’enseigne en Belgique.

Urban Outfitters à nouveau en-deçà des attentes

17/05/2017

Au premier trimestre de 2017 le groupe de mode Urban Outfitters n’a pas répondu aux attentes des analystes. Une fois de plus la maison-mère des enseignes Anthropologie, Free People et Urban Outfiters a vu reculer son chiffre d’affaires comparable.

Stella McCartney renforce sa stratégie retail

16/05/2017

Le label de mode Stella McCartney a présenté un nouveau concept de magasin à Paris, axé sur la durabilité. La marque envisage l’ouverture d’autres magasins cet été, notamment à Florence, Los Angeles et New York.

FNG va émettre de nouvelles obligations

16/05/2017

FNG a mandaté Belfius pour l’émission de nouvelles obligations, ce qui devrait permettre au groupe de mode de lever quelques dizaines de millions d’euros. Ce capital sera consacré notamment au déploiement accéléré du nouveau concept de Brantano.

Costes ouvre son premier magasin belge à Anvers

15/05/2017

Le 19 mai prochain, la chaîne de mode Costes s’implantera pour la première fois à l’étranger.  La petite sœur de l’entreprise néerlandaise The Sting ouvre son premier point de vente belge à Anvers, qui sera également le plus spacieux de la chaîne. 

Back to top