Changement au top chez Gap

Changement au top chez Gap

Après 7 années à la tête du groupe de mode américain Gap, Glenn Murphy (51 ans) passe le flambeau à Art Peck (58 ans), jusqu’à présent responsable innovation, croissance et e-commerce. La passation de pouvoir aura lieu en février.

« Pour raisons personnelles »

« Murphy et Peck ont collaboré chez Gap durant la majeure partie de ces 10 dernières années et ont contribué à améliorer radicalement les performances financières et à développer le groupe au niveau mondial », déclare l’entreprise, basée à San Francisco, dans un communiqué de presse. Glenn Murphy démissionne « pour raisons personnelles ».


Dernièrement Murphy commentait encore les résultats du groupe pour le mois de septembre, qu’il a qualifié de « plus difficile que prévu ». Le groupe annonçait une croissance nette de ses ventes de 1% à 1,48 milliard de dollars (1,2 milliard d’euros), alors que son chiffre d’affaires comparable affichait un statu quo. Le recul chez Gap (-3%) neutralise la croissance des chaînes sœurs Banana Republic (+2%) et Old Navy (+1%).


Au cours de premier semestre de son exercice décalé (jusqu’au mois d’août inclus) Gap Inc. a réalisé un chiffre d’affaires de 7,75 milliards de dollars, soit une hausse de 2% par rapport à la même période un an plus tôt. En revanche durant ces six mois le bénéfice net a chuté de 6,9% à 592 millions de dollars.


Expansion internationale

Murphy sera remplacé par Peck, qui jusqu’à présent était responsable innovation, croissance et e-commerce. En tant que chef de la division Amérique du Nord (qui représente trois quarts du chiffre d’affaires annuel), il s’est également consacré ces dernières années au déploiement des nouvelles marques Piperlime, Athleta et Intermix.


Le groupe américain est actif dans 90 pays, compte 3.200 magasins en gestion propre et 400 points de vente en franchise et dispose de son propre webshop. Ces derniers temps le groupe mise pleinement sur l’expansion internationale afin d’être moins dépendant de son marché domestique. Ainsi au mois d’août le groupe faisait part de son intention d’ouvrir 40 magasins en Inde et 30 magasins supplémentaires en Chine (qui fin 2013 comptait 80 magasins).


L’annonce du départ de Murphy a été mal accueilli à la bourse : l’action a rapidement chuté de 8,6%. Une réaction compréhensible, sachant qu’en 2007, l’année où Murphy a pris les commandes chez Gap, la valeur boursière de l’entreprise avait triplé. Néanmoins les analystes restent confiants, estimant que Peck continuera sur la lancée de son prédécesseur.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Comment améliorer l’expérience en magasin, selon JBC

14/12/2017

Ce jeudi, JBC a ouvert son Innovation Lab sur le Campus Corda à Hasselt. L’enseigne de mode y teste  des capteurs de mouvement, des messages personnalisés in-store, un printshop pop-up et un totem à feedback.

Hunkemöller élu ‘Retailer européen de l’année’

14/12/2017

L’enseigne de lingerie néerlandaise Hunkemöller a été couronnée  ‘Retailer of the Year Europe  2017-2018’.  Il s’agit de la troisième édition de ce concours organisé par Q&A, qui élit également le Retailer de l’année en Belgique et aux Pays-Bas.

Forte croissance pour Inditex qui fait ses adieux à son fondateur Amancio Ortega

14/12/2017

Durant les 3 premiers trimestres de l’exercice 2017 le groupe de mode Inditex a vu son CA progresser de 10% à 17,96 milliards d’euros. Belles performances qui ont été quelque peu éclipsées par l’annonce du départ d’Amancio Ortega, fondateur d’Inditex.

Une lueur d’espoir pour le commerce de la mode en 2018

08/12/2017

Le plus dur est passé pour le secteur de la mode, conclut l’étude de McKinsey. Mais rien ne sera plus comme avant : la croissance proviendra surtout du Sud et de l’Orient, le fast-fashion s’accélérera et les grands gagneront du terrain.

Weekday également à Bruxelles au printemps prochain

06/12/2017

Après deux boutiques à Anvers, Weekday, l’une des enseignes appartenant au groupe suédois H&M, fera son entrée à Bruxelles au printemps prochain avec l’ouverture d’un magasin dans la rue Capitaine Crespel, à deux pas de l’avenue de la Toison d’Or.

Gucci suspecté d’évasion fiscale

04/12/2017

Les bureaux de Gucci à Milan et Florence ont été perquisitionnés par le fisc italien qui soupçonne le groupe de luxe d’évasion fiscale. Gucci confirme qu’une enquête est en cours et dit accorder sa pleine coopération aux autorités compétentes.

Back to top