Changement au top chez Gap

Changement au top chez Gap

Après 7 années à la tête du groupe de mode américain Gap, Glenn Murphy (51 ans) passe le flambeau à Art Peck (58 ans), jusqu’à présent responsable innovation, croissance et e-commerce. La passation de pouvoir aura lieu en février.

« Pour raisons personnelles »

« Murphy et Peck ont collaboré chez Gap durant la majeure partie de ces 10 dernières années et ont contribué à améliorer radicalement les performances financières et à développer le groupe au niveau mondial », déclare l’entreprise, basée à San Francisco, dans un communiqué de presse. Glenn Murphy démissionne « pour raisons personnelles ».


Dernièrement Murphy commentait encore les résultats du groupe pour le mois de septembre, qu’il a qualifié de « plus difficile que prévu ». Le groupe annonçait une croissance nette de ses ventes de 1% à 1,48 milliard de dollars (1,2 milliard d’euros), alors que son chiffre d’affaires comparable affichait un statu quo. Le recul chez Gap (-3%) neutralise la croissance des chaînes sœurs Banana Republic (+2%) et Old Navy (+1%).


Au cours de premier semestre de son exercice décalé (jusqu’au mois d’août inclus) Gap Inc. a réalisé un chiffre d’affaires de 7,75 milliards de dollars, soit une hausse de 2% par rapport à la même période un an plus tôt. En revanche durant ces six mois le bénéfice net a chuté de 6,9% à 592 millions de dollars.


Expansion internationale

Murphy sera remplacé par Peck, qui jusqu’à présent était responsable innovation, croissance et e-commerce. En tant que chef de la division Amérique du Nord (qui représente trois quarts du chiffre d’affaires annuel), il s’est également consacré ces dernières années au déploiement des nouvelles marques Piperlime, Athleta et Intermix.


Le groupe américain est actif dans 90 pays, compte 3.200 magasins en gestion propre et 400 points de vente en franchise et dispose de son propre webshop. Ces derniers temps le groupe mise pleinement sur l’expansion internationale afin d’être moins dépendant de son marché domestique. Ainsi au mois d’août le groupe faisait part de son intention d’ouvrir 40 magasins en Inde et 30 magasins supplémentaires en Chine (qui fin 2013 comptait 80 magasins).


L’annonce du départ de Murphy a été mal accueilli à la bourse : l’action a rapidement chuté de 8,6%. Une réaction compréhensible, sachant qu’en 2007, l’année où Murphy a pris les commandes chez Gap, la valeur boursière de l’entreprise avait triplé. Néanmoins les analystes restent confiants, estimant que Peck continuera sur la lancée de son prédécesseur.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Hunkemöller à la conquête de la Suisse

17/08/2017

Après avoir lancé son webshop en Suisse en septembre de l’an dernier, l’enseigne de lingerie néerlandaise Hunkemöller compte désormais y ouvrir des magasins physiques. La première ouverture est prévue pour octobre.

Le chausseur Bally est à vendre

16/08/2017

Après s’être déjà séparé de la marque de chaussures britannique Jimmy Choo, la société d’investissement autrichienne JAB Holding cherche à présent à céder le chausseur suisse Bally pour un montant d’au moins 600 millions d’euros.

Crocs perd son brevet sur ses célèbres sabots

14/08/2017

L’enseigne de chaussures Crocs a perdu son procès concernant le brevet sur le design de ses célèbres sabots. Selon l’instance américaine Patent and Trademark Office (USPTO), une autre entreprise utilisait déjà un design semblable auparavant.

Zalando à nouveau en croissance de plus de 20%

10/08/2017

Zalando a atteint de justesse son objectif de croissance de plus de 20% au deuxième trimestre de 2017. Pour l’ensemble de l’exercice l’e-commerçant allemand continue de tabler sur une croissance comprise entre 20 et 25%.

Gucci intente un procès contre Forever 21

09/08/2017

Gucci a décidé d’intenter un procès contre la chaîne de vêtements Forever 21 aux Etats-Unis. Selon la maison de mode italienne, l’enseigne américaine aurait copié un design spécifique de la marque de luxe.

Ralph Lauren fait mieux que prévu

08/08/2017

La maison de couture Ralph Lauren a enregistré d’excellents résultats au premier trimestre. Tant sur le plan de son chiffre d’affaires que sur celui de ses bénéfices, les résultats dépassent les prévisions des analystes. Il y a un an, l’entreprise avait dû déplorer d’importantes pertes.

Back to top