Chiffres records pour le groupe de luxe Kering

Chiffres records pour le groupe de luxe Kering

Au 1er semestre de 2017 le groupe de luxe Kering a enregistré des chiffres records : le chiffre d’affaires a grimpé de près de 30% et le bénéfice net a bondi de pas moins de 77,6%. Les marques de luxe en particulier affichent de solides performances.

« Croissance du CA nettement supérieure à celle  du secteur »

Le chiffre d’affaires total de Kering au premier semestre s’est établi à 7,3 milliards d’euros, soit une croissance de 28,2% par rapport à l’année précédente. Le chiffres d’affaires des marques de luxe a progressé de 29,7%, tandis que les activités ‘Sport & Lifestyle’ ont enregistré une croissance de 16,1%. Le chiffre d’affaires retail a augmenté de 34% sur base comparable.


« L’exécution de notre stratégie nous permet de réaliser sur l’ensemble du semestre une croissance exceptionnelle de notre chiffre d’affaires, nettement supérieure à celle du secteur, et des niveaux de résultat et de marge opérationnelle records », commente François-Henri Pinault, PDG de Kering.


Au sein des activités ‘Luxe’, Gucci a progressé de 43,4% sur base comparable et Sain Laurent de 28,5%. Toutes les autres marques de luxe ont également vu leur chiffre d’affaires augmenter. Dans la division ‘Sport’ le chiffre d’affaires a franchi la barre des 2 milliards d’euros pour la première fois, grâce à Puma, dont le chiffre d’affaires sur base comparable a augmenté de 15,7%.


Au niveau géographique, les régions Asie-Pacifique et Europe de l’ouest en particulier affichent d’excellentes performances, avec une hausse du chiffre d’affaires de respectivement 34,4% et 33,5%. Progression également en Amérique du Nord avec une croissance du chiffre d’affaires de 20,7%, alors qu’au Japon  la hausse de 6,4% est plutôt modeste par rapport aux autres régions.