Comptoir des Cotonniers mise sur la croissance internationale

Comptoir des Cotonniers mise sur la croissance internationale

L’enseigne de mode française Comptoir des Cotonniers a nommé Nathalie Schneider comme directrice du retail international. Avec la CEO Nancy Pedot, elle sera chargée de stimuler l’expansion internationale du groupe.

Ex-Benetton, ex-Levi Strauss

La Française Nathalie Schneider, sales manager pour l’Europe du Nord chez Benetton ces deux dernières années, a passé la plus grande partie de sa carrière chez Levi Strauss, où elle a gravi les échelons : après avoir débuté en 1998 en tant que responsable régionale des magasins en franchise, elle devient directrice du réseau retail en 2001. En 2008 elle est nommée country manager pour les marques Levi’s et Dockers, avant de devenir general manager un an plus tard.


Schneider a été recrutée par Nancy Pedot, qui en novembre dernier a été nommée à la direction de Comptoir des Cotonniers et de la marque sœur Princesse tam.tam. Pedot a succédé à  Elisabeth Cunin, qui a rejoint le groupe français Camaïeu. Lors de son entrée en fonction Pedot a indiqué qu’elle était impatiente «  d'ouvrir la voie vers une prochaine phase de croissance mondiale. »


La marque française de prêt-à-porter féminin Comptoir de Cotonniers a été fondée en 1995 et compte actuellement 375 magasins, dont la majeure partie se situe en France (226). Le reste est réparti en Europe (96 magasins, dont 8 en Belgique), au Japon (45) et aux Etats-Unis (8).


Maison mère japonaise

Comptoir des Cotonniers est une filiale du groupe japonais Fast Retailing, qui détient également dans son portefeuille les marques GU, Helmut Lang, J Brand, Princesse tam.tam, Theory, et UNIQLO.


Après Inditex et H&M, Fast Retailing est le plus grand distributeur mondial d’habillement. Pour l’exercice courant, le groupe japonais prévoit un chiffre d’affaires de 9,2 milliards d’euros, soit une hausse de 15,7% par rapport à l’exercice précédent. Et les ambitions du groupe ne s’arrêtent pas là : le grand patron Tadashi Yanai a la ferme intention de devenir le numéro un mondial d’ici 2020.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: