Forte croissance online pour New Look | RetailDetail

Forte croissance online pour New Look

Forte croissance online pour New Look

La météo trop douce des mois d’octobre et novembre a affecté les ventes de l’enseigne de mode New Look. Par contre les ventes (online) de fin d’année ont été excellentes. Selon le CEO Kristiansen, le groupe est prêt à faire son entrée en bourse.

Chiffre d’affaires en légère baisse, bénéfice en hausse d’un quart

Au troisième trimestre l’enseigne britannique New Look a enregistré une baisse des ventes de 1,6% à 400 millions de livres sterling (540 millions d’euros). Sur base comparable, le recul s’est limité à 1,7%, malgré  que le groupe se soit retiré de Russie et d’Ukraine en novembre dernier suite à l’instabilité politique et malgré la cession de sa filiale française déficitaire Mim.


« Bien que nous ayons été confrontés à un temps exceptionnellement doux aux mois d’octobre et novembre, notre part de marché a tout de même progressé au cours du troisième trimestre », explique le CEO Anders Kristiansen. Une croissance que le groupe doit essentiellement à ses ventes en ligne, qui durant la période de Noël ont bondi de 32,4%.


Malgré une légère baisse des ventes, le bénéfice de New Look  a fortement augmenté, grâce au fait que le retailer ait continué à vendre au prix plein « en dépit du contexte promotionnel féroce ». Ainsi le bénéfice avant impôts a progressé de 28% à 35,2 millions de livres sterling (près de 47,5 millions d’euros).


« Prêt à entrer en bourse »

Par ailleurs New Look poursuit son expansion : d’ici la fin de son exercice fiscal le groupe devrait compter 20 magasins en Chine (le trimestre dernier 4 magasins y ont déjà ouvert leurs portes) et un an plus tard 70.  L’expansion en France, en Allemagne et en Pologne se déroule également selon le timing prévu.


Tout ceci conforte le CEO Anders Kristiansen dans l’idée que New Look est « prêt à faire son entrée en bourse », mais il ajoute que pour l’instant le climat à la bourse n’est pas encore optimal. « Plus tard sans doute, mais ces choses sont difficiles à prédire. »


Actuellement New Look appartient aux fonds d’investissement Apax et Permira, qui ont racheté le groupe il y a 11 ans. Fin 2010 le groupe avait déjà envisagé une entrée en bourse, mais y avait renoncé en dernière minute.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La nouvelle génération aux commandes de la chaîne de magasins de chaussures Maniet

18/06/2018

Allison Vanderplancke, âgée de 28 ans, succède à son père en tant que PDG de la chaîne de magasins de chaussures Maniet. Il s’agit déjà de la cinquième génération à la tête de l’entreprise familiale wallonne.

Afound, la première plate-forme de H&M, a été lancée en Suède

15/06/2018

Afound, la nouvelle formule multimarques du groupe H&M, a été lancée en Suède cette semaine. Avec la plate-forme web, les 2 premiers magasins qui ont ouvert leurs portes à Stockholm et à Malmö constituent un marché d’écoulement de vêtements soldés.

Le premier magasin Kiabi en Flandre s’installe à Bruges

14/06/2018

A peine deux ans après l’arrivée de Kiabi en Belgique, la marque française de prêt-à-porter ouvre son sixième magasin belge cet automne. Il sera situé à Bruges et sera le tout premier magasin en Flandre.

La maison-mère de Brantano bientôt cotée à la bourse de Bruxelles

13/06/2018

D’ici mi-juillet FNG Group espère être coté à la bourse de Bruxelles. Cette opération devrait permettre au groupe de mode de lever du capital frais afin de financer la transformation et l’expansion de l’enseigne Brantano.

JBC gagne du temps à la caisse grâce à la technologie RFID

07/06/2018

Grâce à la radio-identification (RFID), l’enseigne de mode JBC gagne une dizaine de secondes à la caisse par vêtement vendu. Les employés n’ont plus besoin de scanner les étiquettes de prix individuellement.

Votre smartphone choisit vos cadeaux sur Zalando

06/06/2018

A l’automne prochain il vous sera possible de demander à votre smartphone de choisir le cadeau idéal. Pour ce faire Zalando s’est associé à Google pour développer un chatbot, baptisé Gift Finder, pour Google Assistant.