Forte croissance online pour New Look

Forte croissance online pour New Look

La météo trop douce des mois d’octobre et novembre a affecté les ventes de l’enseigne de mode New Look. Par contre les ventes (online) de fin d’année ont été excellentes. Selon le CEO Kristiansen, le groupe est prêt à faire son entrée en bourse.

Chiffre d’affaires en légère baisse, bénéfice en hausse d’un quart

Au troisième trimestre l’enseigne britannique New Look a enregistré une baisse des ventes de 1,6% à 400 millions de livres sterling (540 millions d’euros). Sur base comparable, le recul s’est limité à 1,7%, malgré  que le groupe se soit retiré de Russie et d’Ukraine en novembre dernier suite à l’instabilité politique et malgré la cession de sa filiale française déficitaire Mim.


« Bien que nous ayons été confrontés à un temps exceptionnellement doux aux mois d’octobre et novembre, notre part de marché a tout de même progressé au cours du troisième trimestre », explique le CEO Anders Kristiansen. Une croissance que le groupe doit essentiellement à ses ventes en ligne, qui durant la période de Noël ont bondi de 32,4%.


Malgré une légère baisse des ventes, le bénéfice de New Look  a fortement augmenté, grâce au fait que le retailer ait continué à vendre au prix plein « en dépit du contexte promotionnel féroce ». Ainsi le bénéfice avant impôts a progressé de 28% à 35,2 millions de livres sterling (près de 47,5 millions d’euros).


« Prêt à entrer en bourse »

Par ailleurs New Look poursuit son expansion : d’ici la fin de son exercice fiscal le groupe devrait compter 20 magasins en Chine (le trimestre dernier 4 magasins y ont déjà ouvert leurs portes) et un an plus tard 70.  L’expansion en France, en Allemagne et en Pologne se déroule également selon le timing prévu.


Tout ceci conforte le CEO Anders Kristiansen dans l’idée que New Look est « prêt à faire son entrée en bourse », mais il ajoute que pour l’instant le climat à la bourse n’est pas encore optimal. « Plus tard sans doute, mais ces choses sont difficiles à prédire. »


Actuellement New Look appartient aux fonds d’investissement Apax et Permira, qui ont racheté le groupe il y a 11 ans. Fin 2010 le groupe avait déjà envisagé une entrée en bourse, mais y avait renoncé en dernière minute.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Weekday également à Bruxelles au printemps prochain

06/12/2017

Après deux boutiques à Anvers, Weekday, l’une des enseignes appartenant au groupe suédois H&M, fera son entrée à Bruxelles au printemps prochain avec l’ouverture d’un magasin dans la rue Capitaine Crespel, à deux pas de l’avenue de la Toison d’Or.

Gucci suspecté d’évasion fiscale

04/12/2017

Les bureaux de Gucci à Milan et Florence ont été perquisitionnés par le fisc italien qui soupçonne le groupe de luxe d’évasion fiscale. Gucci confirme qu’une enquête est en cours et dit accorder sa pleine coopération aux autorités compétentes.

L’ASBL Terre vise 5 Factory Shops dans la région bruxelloise

01/12/2017

Cette semaine l’ASBL Terre a ouvert un deuxième Factory Shop dans la région bruxelloise, à Anderlecht plus précisément. L’entrepôt propose des vêtements de seconde main à grande échelle, collectés via des containers répartis dans tout le pays.

Quiksilver lance une offre publique d’achat sur Billabong

01/12/2017

La marque de surf Quiksilver a lancé une offre publique d’achat de près de 150 millions de dollars (125 millions d’euros) sur son concurrent Billabong, sans doute la seule issue possible pour Billabong qui a été déficitaire ces dernières années.

Essentiel débarque en Allemagne

30/11/2017

La marque de mode belge Essentiel poursuit son expansion européenne. En décembre le label fera son entrée en Allemagne, avec l’ouverture d’un premier magasin à Cologne, auquel viendront s’ajouter d’autres magasins et un webshop allemand l’an prochain.

Benetton retourne à ses racines

30/11/2017

Luciano Benetton, fondateur de l’entreprise italienne éponyme, reprend les rênes à l’âge de 82 ans pour permettre à la compagnie de retrouver sa gloire d’antan. « Le déclin est une douleur intolérable », a-t-il déclaré au quotidien La Repubblica.

Back to top