Geox ferme 80 magasins

Geox sluit 80 winkels
Shutterstock.com

La marque de chaussures et de vêtements Geox va fermer environ 80 magasins dans les prochaines années, dont 50 en Europe. L’an dernier le détaillant italien a vu sa perte nette multipliée par cinq à près de 25 millions d’euros.


Restructuration accélérée

Geox accélère la restructuration de son réseau de magasins : sur une période de trois ans le retailer fermera 80 magasins dans le monde, dont 50 en Europe et d’autres en Amérique du Nord, au Japon et en Chine. Aux Etats-Unis l’entreprise ne gardera que deux succursales. Fin 2019 Geox comptait 974 magasins au total, dont 454 en gestion propre. L’année auparavant le compteur affichait encore 1015 magasins.


Geox procède à une restructuration depuis quelques années déjà : le président Mario Moretti Polegato simplifie le réseau retail et investit dans le numérique. La nouvelle vague de fermetures semble indiquer que la transformation n’est pas assez rapide pour lui. Les fréquents changements de CEO le suggèrent également : depuis juillet 2017 la chaîne a testé pas moins de quatre CEO, écrit TextilWirtschaft. Le dernier changement date du début de cette année, lorsque le directeur financier Livio Libralesso a été promu CEO.


Augmentation de la perte nette

En 2019 Geox a subi une perte nette de près de 25 millions d’euros, contre 5,3 millions d’euros de perte l’année auparavant. Cette forte hausse s’explique en partie par des coûts non-récurrents, liés aux fermetures annoncées. L’an dernier le chiffre d’affaires de Geox a reculé de 2,6% à un peu moins de 806 millions d’euros.


En outre, la crise du coronavirus affecte les résultats de l’entreprise. Après un bon début d’année la tendance est à la baisse depuis février. En Chine, où Geox avait généré un chiffre d’affaires de 26 millions d’euros en 2019, 20 des 65 magasins ont été fermés durant deux semaines. Le chiffre d’affaires comparable après neuf semaines a chuté de 50% par rapport à l’année précédent. De plus le marché domestique italien de la marque est lui aussi lourdement touché : durant la neuvième semaine de l’année les revenus ont plongé de 44%.